Le Président de la République inaugure la route bitumée Bagaroua-Illéla : Les populations reconfortées

Société
Spread the love

Sharing is caring!

 

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SE. Issoufou Mahamadou a inauguré, hier matin dans la région de Tahoua, la route Bagaroua-Illéla longue de 107 km avec une bretelle de 27 km reliant Dangona au PK10 en passant par Dandaji. Réalisés pour un coût de plus 73 milliards de FCFA (HTT-HD), les travaux ont été exécutés par l’entreprise burkinabè ‘’L’Africaine des Travaux Publics (ATP)’’, à travers un partenariat-public-privé, avec le soutien financier par la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD), de la BOA Niger et de la Banque Coris.

La cérémonie d’inauguration de cette route tant attendue par les populations de la zone, s’est déroulée au PK10 (Dangona-Bagaroua-Illéla), sous le haut patronage du Président de la République Chef de l’Etat, SE Issoufou Mahamadou. L’on notait également la présence du président de l’Assemblée Nationale, SE Ousseini Tinni ; du ministre Burkinabè des Infrastructures; du ministre de l’Equipement, M. Kadi Abdoulaye; de plusieurs membres du gouvernement ; ceux du corps diplomatique ; des autorités administratives, coutumières et religieuses, des élus locaux et une grande foule enthousiasmée.

«Les infrastructures routières réalisées dans le cadre du programme de Renaissance I et II sont nombreuses et variées», a relevé le ministre de l’Equipement dans son discours lors de la cérémonie. M. Kadi Abdoulaye a ajouté que le développement des infrastructures des transports figure parmi les axes majeurs du Programme qu’a présenté, à son investiture de 2016, le Président de République, SE Issoufou Mahamadou. Ce faisant, « la compétitivité de l’économie nationale se verra ainsi renforcée avec la réduction du coût de transport qui en résultera », a indiqué le ministre Kadi Abdoulaye.

Cette stratégie fructueuse du développement des infrastructures des transports, s’inscrit en effet, dans une politique de désenclavement interne, de modernisation des villes et  d’amélioration des conditions d’activités économiques tant en zone urbain qu’en milieu rural. Selon le ministre de l’Equipement, les travaux se sont étendus à la réalisation de quelques km de voirie aux niveaux des villes bénéficiaires. «Sur le plan environnemental, des nombreux travaux connexes ont été réalisés. Il s’agit, entre autres de 10 forages hydrauliques, 1.600 arbres plantés sur les agglomérations des travaux, 4.400ml (mètres linéaires) de mur de clôture au profit des écoles riveraines de la route et 134 ha de terre dégradée récupérée», a mentionné, M. Kadi Abdoulaye.

Le représentant-résident de la BOAD au Niger, M. Moustapha Diaw a transmis un message du président de la BOAD, adressant toute sa gratitude et sa reconnaissance au Président Issoufou Mahamadou, pour avoir soutenu sa nomination à la tête de la banque régionale. M. Moustapha Diaw a ensuite salué le leadership du Chef de l’Etat quant au développement des infrastructures et à l’amélioration des conditions de vie du peuple nigérien et des peuples de la CEDEAO en général. Le représentant-résident a aussi réitéré l’engagement de la BOAD à soutenir la protection des ouvrages, tout en appelant l’Etat nigérien à faire appliquer le règlement 14 de l’UEMOA en la matière.

Il faut rappeler que le 20 octobre, veille de cette cérémonie d’inauguration, le président de la République était à Kao (département de Tchintabaraden) où il a lancé les travaux de deux autres routes à savoir PK70-Kao Tchintabaraden et Tahoua-Abalak.

 Ismaël Chékaré (Envoyé Spécial)