Le Président de la République participe au Sommet mondial de la vaccination par visioconférence : Mobilisation des ressources pour assurer davantage la santé des enfants et des femmes

Société
Spread the love

Sharing is caring!

 

Le Président de la République,  Chef de l’Etat, S E. Issoufou Mahamadou, champion mondial de  la vaccination, a pris part, hier, à un sommet mondial de la vaccination qui s’est tenu par visioconférence. Au cours de cette conférence,  le Président de la République,  invité d’honneur, a insisté sur la nécessité d’une union de tous les pays du monde pour contribuer à la mobilisation des ressources pour venir en aide aux enfants et aux femmes. Cela va permettre de réduire la morbidité liée à toutes les maladies transmissibles ainsi que la mortalité entrainée par des maladies infectieuses et contagieuses. A l’issue de cette rencontre, le ministre de la santé publique, Dr Idi Illissou Mainaissara,  a précisé que ce sommet a pour but de  mobiliser 7,5 Milliards de dollar américain pour  aider les pays de façon générale et protéger plus de 300 millions de personnes. Il permet aussi  d’éviter des pertes de vie  de 13 millions de personnes.

Selon Dr Idi Illiasou Mainassara,   avec l’avènement du Covid-19, cette pandémie a eu un impact négatif sur le développement de la mise en œuvre des activités, en particulier les  activités de routine du programme élargi de vaccination (pev). «Il y a eu baisse des indicateurs par rapport au pev  de la routine dans la plupart des pays où cette pandémie à porter le coût », a-t-il souligné.

Il a ajouté que, dans son  allocution, le Président de la République  a surtout insisté sur la mutualisation des efforts. Ensuite,  il a évoqué  le rôle que Gavi a joué dans le monde en particulier au Niger les dix dernières années. En effet, en 10 ans, le Niger a doublé les antigènes vaccinaux de  2010-2011. Ainsi de 7 antigènes vaccinaux  contre 7 maladies, nous sommes passés  ces dix dernières années à 14 antigènes vaccinaux  contre 14 maladies. Cela veut dire que le nombre de vaccins a doublé en moins de dix ans. Et «c’est grâce à ces efforts que de façon unanime  Gavi a porté son choix d’invité d’honneur sur le Président de la République pour cette mobilisation », a précisé Dr Idi Illiasou Mainassara. « C’est un motif de satisfaction pour nous en tant que gouvernement de voir nos plus hautes autorités hisser  nos indicateurs malgré cette pandémie bien maintenu », a-t-il expliqué. Nos indicateurs vaccinaux  sont aujourd’hui au delà de 95%.  C’est vrai, il y a eu une avancée très significative mais on a besoin vraiment de cet appui du fonds Gavi ».

Selon le ministre de la Santé Publique, le Président de la République réaffirme son engagement à faire en sorte que les vaccins soient disponibles au Niger et dans l’espace CEDEAO en tant  que Président de la CEDEAO et dans tous les pays du monde afin de protéger les enfants et les femmes dans le monde.

Yacine Hassane(onep)