Les parlementaires adoptent quatre projets de loi

Politique
Spread the love

Sharing is caring!

Poursuivant les  travaux en séance plénière de la deuxième session ordinaire au titre de l’année 2021 dite session budgétaire, l’Assemblée nationale a procédé hier à l’examen et au vote de quatre projets de loi portant des  ratifications de prorogation de l’état d’urgence sur toute l’étendue du territoire nationale de la République du Niger. Les travaux ont été dirigés par le premier vice-président de l’Assemblée nationale, M. Kalla Ankouraou en présence du commissaire du gouvernement, M. Mahamadou Zada, ministre de la Communication, Chargé des Relations avec les Institutions.

Le premier projet de loi portant ratification de l’ordonnance n°2021-06 du 02 août 2021, portant prorogation de l’état d’urgence sur toute l’étendue du territoire de la République du Niger est voté par 96 voix pour, zéro contre et zéro abstention. En effet, au regard du caractère pathogène et contagieux de la maladie à coronavirus et de l’urgence de santé publique que l’évolution de la propagation de la covid-19 amène le gouvernement à proroger par ordonnance l’Etat d’urgence pour une durée de trois mois. Ce projet de loi vise à permettre au gouvernement de se conformer aux lois et règlements de la République.

Le deuxième projet de loi portant ratification de l’ordonnance n° 2021-07 du 02 août 2021, portant prorogation de l’état d’urgence dans les départements de Bellayara et de Kollo (Région de Tillabéri) est entériné par les députés nationaux avec 90 voix pour, zéro contre et zéro abstention. Il s’agit d’expliquer que cette mesure exceptionnelle vise à permettre aux Forces de Défense et de Sécurité (FOS), déployées dans ces deux départements, de disposer des moyens nécessaires pour faire face à la situation d’insécurité marquée par des attaques des groupes terroristes.

Le projet de loi portant ratification de l’ordonnance n°2021-08 du 02 août 2021, portant prorogation de l’état d’urgence dans la région de Diffa et dans certains départements des régions de Tahoua (Départements de Tassara et de Tillia) et de Tillabéri (Départements de Ouallam, d’Ayérou, de Bankilaré,d’Abala, Banibangou, de Say, de Torodi, de Téra, de Tillabéri et de Gothèye) constitue le troisième texte  voté par les parlementaires par 91 voix pour, zéro contre et zéro abstention.

Quant au 4ème projet de loi portant ratification de l’ordonnance n°2021-09 du 02 août 2021, portant prorogation de l’état d’urgence dans le Département de Fillingué (Région de Tillabéri), il est voté par 89 voix pour, zéro contre et zéro abstention. Cette mesure exceptionnelle permettra aux Forces de Défense et de Sécurité (FDS) de mener leurs actions sur le terrain.

A l’issue des votes, le commissaire du gouvernement, M. Mahamadou Zada, s’est  réjoui du vote massif accordé par les députés en faveur des quatre projets de loi. Selon lui, cela prouve le souci des parlementaires de protéger le peuple nigérien face à cette guerre injustifiée imposée par des terroristes sans foi ni loi. Enfin le 1er vice-président de l’Assemblée nationale a chargé le commissaire du gouvernement d’examiner le cas  des  départements qui n’ont pas subi durant trois à six mois des exactions des terroristes afin de laisser  circuler les motos.

 Seini Seydou Zakaria (onep)