Lutte contre la pandémie de covid-19 : L’UNICEF fait don de 59,5 millions de FCFA d’intrants et d’équipements essentiels de protection du personnel de santé

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le siège de la direction de l’hygiène publique et de la santé environnementale a abrité hier, la cérémonie officielle de remise de don par l’UNICEF au profit du personnel de santé au Niger. Cet appui composé des équipements de protection individuelle, de produits et matériels de prévention et contrôle de l’infection contre la pandémie de COVID-19 pour le personnel de santé a été réceptionné par le Secrétaire général du ministère de la Santé publique, de la population et des affaires sociales, M. Ranaou Abaché. Les intrants et les équipements ont une valeur totale estimée à plus de 59,5 millions de francs CFA.

Ce soutien apporté par l’UNICEF s’inscrit dans le cadre de son engagement aux côtés du ministère de la Santé publique d’appuyer la lutte contre la pandémie de la COVID-19 au Niger. Il est composé de 2.700 litres de désinfectant pour les mains, 2.000 litres d’eau de javel, 1.300 gants de différentes tailles, environ 1.400 masques chirurgicaux et 4.000 masques FFP2. Ce matériel, estime l’organisation onusienne, permettra de renforcer la prévention et le contrôle des infections afin de protéger les populations à travers le pays.

Dans son intervention au cours de la cérémonie de réception, le Secrétaire général du ministère de la Santé publique, de la population et des affaires sociales a fait savoir que face à l’évolution de cette pandémie, le gouvernement du Niger s’est engagé à apporter une réponse adéquate à la hauteur de cette crise sanitaire nationale et mondiale. Il a fait référence à plusieurs mesures prises par le pays en vue de limiter la propagation du virus sur le territoire national. Dr Ranaou s’est réjoui de la mobilisation de l’UNICEF, dès les premières heures de la crise sanitaire au Niger, par son apport d’un soutien technique, logistique, matériel et financier à la réponse contre la pandémie de Covid-19.

Le SG du ministère de la Santé publique a assuré les partenaires que le don réceptionné sera judicieusement utilisé par les structures de soins. Il a enfin réaffirmé la volonté du gouvernement «de maintenir tous les acquis obtenus afin d’épargner définitivement à notre cher pays, le Niger, le spectre d’une nouvelle vague de cette maladie, comme nous l’observons aujourd’hui encore, dans plusieurs parties du monde».

Le représentant de l’UNICEF à la cérémonie, M. Hubert Onibon, a rappelé que la pandémie mondiale de COVID-19 est loin d’être terminée et que les acteurs se doivent de rester sur leur garde. Il a aussi évoqué les actions menées par son institution et d’autres partenaires du Niger pour empêcher la prolifération du virus. «L’UNICEF continue d’apporter sa contribution à plusieurs commissions nationales dont celle de la prévention et du contrôle de l’infection et ce, à travers son engagement dans la riposte, la surveillance épidémiologique et la coordination de la réponse nationale», a-t-il ajouté.

M. Hubert Onibon a précisé que les intrants et les équipements de

protection offerts sont en priorité destinés au renforcement de la protection des personnels de santé de la ville de Niamey qui est la plus touchée, notamment ceux des hôpitaux, des centres de recherche affiliés au CERMES, des services d’assistance médicale d’urgence, et la direction régionale de la santé publique.

Souleymane Yahaya(onep)