Lutte contre la pandémie : Des ambulances pour rapprocher le service d’urgence de la population

Société
Spread the love

Sharing is caring!

 

En collaboration avec le Service de la Protection Civile (Sapeur-Pompier) et le SAMU, le Ministère de la Santé Publique a lancé hier après-midi une opération qui consiste à évacuer les éventuels suspects de la maladie du COVID-19 à travers la mise à la disposition de chaque arrondissement communal de Niamey d’une ambulance à cet effet. C’est le ministre de la Santé Publique, Dr Idi Illiassou Maïnassara qui a présidé le lancement de cette opération en présence des responsables des services impliqués dans cette démarche.

 

Cette stratégie de proximité vise à prendre rapidement les éventuels patients suspects qui présentent des signes en lien avec celui de la maladie COVID-19, mais aussi éviter la saturation des services des urgences de centres hospitaliers ou même le SAMU. Une fois appelé, l’équipe de la commune saura s’il y a nécessité ou pas de prendre en charge le cas ou donner les conseils nécessaires. Ces cinq ambulances ont chacune trois numéros qui permettent aux patients, les proches ou quelqu’un d’autre d’alerter le service d’évacuation concernant des cas suspects en composant les numéros mis à la disposition de la population outre les numéros habituels qui sont les 15 et 18. Ces mesures entrent dans le cadre du renforcement de la protection de la population à travers une prise en charge rapide de la maladie.

Ainsi Niamey I a comme numéros les 83 44 58 05 ; 83 44 58 06 et 83 44 58 07. Les contacts suivants : 83 44 58 08 ; 83 44 58 09 et 83 44 58 10 sont pour Niamey II. Niamey III est joignable aux 83 44 58 11 ; 83 44 58 12 et 84 44 58 13. Niamey IV est disponible aux 83 44 58 14 ; 83 458 15 ; 83 44 58 16 et Niamey V aux 83 44 58 17 ; 83 44 58 18 et 83 44 58 19.

En lançant cette opération, le ministre de la Santé Publique, Dr Idi Illiassou Maïnassara a dit que cette initiative entre dans le cadre du renforcement des stratégies que le comité est en train de mettre en œuvre pour stopper la propagation du COVID-19 au Niger, circonscrire ce phénomène et gérer les éventuels cas suspects. « C’est dans ce sens que nous avons élaboré cette stratégie en collaboration avec le Service de la Protection Civile et le SAMU », a-t-il ajouté. Cette stratégie, a-t-il précisé, consiste à couvrir les cinq arrondissements de Niamey avec des ambulances qui vont être positionnées au niveau de chaque commune pour faire face aux cas suspects et autres cas ou toutes autre interpellation d’une personne ayant effectué un voyage. Il a indiqué que chaque ambulance a trois numéros spécifiques. Ceci pour réduire la saturation des lignes.

Abondant dans le même sens,  le Commandant du Groupement National des Sapeurs-Pompiers du Niger, Colonel Sidi Mohamed a dit que ce dispositif de maillage permet de faire un traitement de proximité, des interventions dans le cadre de la cassure de la chaine de contamination de la maladie. Selon lui, ces nouveaux numéros viennent s’ajouter aux numéros existants c’est-à-dire le 15 et 18. « Ce maillage permet d’aller très vite au contact de la population et faciliter leur prise en charge », a-t-il indiqué. Evoquant le partenariat entre le SAMU et le Service de la Protection Civile, il a  dit que les  deux services ont toujours travaillé ensemble dans une coordination parfaite pour la prise en charge de nos concitoyens.

 

Mamane Abdoulaye(onep)