Lutte contre le trafic de drogue : Démantèlement d’un réseau international de trafic de drogue à Dosso et Niamey par l’OCRTIS

Société
Spread the love

Sharing is caring!

 

 

L’Office central de répression du trafic illicite des stupéfiants (OCRTIS) vient de démanteler un réseau international de trafic de drogue à Dosso et Niamey en possession de 348 kilogramme de cannabis, plus une  camionnette gros porteur, un véhicule, 4 téléphones portables et la somme de 400.000FCFA. Les membres de ce réseau de trafic de drogue ont été présentés, le vendredi 28 août dernier dans les locaux de l’OCRTIS à Niamey, en présence du Procureur de la République, M. Maman Sayabou Issa.

A l’issue de la présentation, la commissaire de police Ousmane Bako Aichatou de la direction du Service de l’information, des Relations publiques et des sports de la Police Nationale a rappelé que c’est le 16 Aout 2020 qu’un chef d’un village de la religion de Dosso a alerté la direction régionale de la police nationale de la présence à son domicile de quatre (4) colis dont il ignore le contenu, la provenance et le propriétaire. Immédiatement, les autorités régionales  se sont rendues sur place pour s’enquérir de la situation. «A l’ouverture des colis suspects, une importante quantité de cannabis (168,33 kilogrammes) a été découverte», a-t-elle déclaré. La commissaire Ousmane Bako Aichatou a aussi  rappelé que sur instructions du procureur de la République près le tribunal de grande instance de Dosso, la drogue est saisie et mise à la disposition de l’antenne régionale de l’Office central de répression du trafic illicite des stupéfiants (OCRTIS) pour la suite des investissements.

«Ainsi 10 jours durant, le travail d’investigation a abouti à l’indentification des membres du réseau, leurs domiciles, leurs moyens de déplacement ainsi que des commerces de façade», a-t-elle relevé. En effet,  selon la commissaire de police,  tard la nuit du mardi au mercredi 26 Aout 2020, les agents de l’OCRTIS ont localisé au quartier Koubia de Niamey, une camionnette en instance de départ sur Agadez dont la fouille a permis de découvrir sous le plancher arrière 180 kilogrammes de cannabis soigneusement dissimulés. «Trois(3) personnes de nationalité nigérienne sont interpellées aux quartiers Koubia et Niamey 2000. La drogue, la camionnette, un véhicule de marque Mercedes, quatre (4) téléphones portables et la somme de 400.000FCFA sont saisis», a-t-elle précisé.

La commissaire de police Ousmane Bako Aichatou a aussi ajouté que pour les besoins de procédure, en accord avec le parquet de Niamey et celui de Dosso, la drogue saisie à Dosso est mise à la disposition de l’OCRTIS de Niamey, ce qui porte le total du cannabis saisi à 348 kilogrammes. «L’essentiel de la drogue saisie est destiné à certains pays de l’Afrique du Nord en passant par Agadez», a-t-elle dit. Aussi elle a précisé, le chef du réseau est copropriétaire d’un parc de vente de véhicules automobiles situé au quartier Bobiel de Niamey. Mais cette activité licite sert en réalité à couvrir un trafic international de drogue qui s’étend des pays du Golfe de Guinée au Maghreb en passant par le Niger. Devant la persistance du phénomène, «l’OCRTIS réitère son appel à la population pour plus de vigilance et de collaboration avec les forces de défense et de sécurité», a-t-elle indiqué.

Présent sur les lieux, le procureur de la République, M. Maman Sayabou Issa a remercié et encouragé l’OCRTIS pour son travail dans la lutte contre la drogue. Il a, ensuite, félicité la population qui a commencé à entendre leur message à travers lesquels ils les appellent toujours à collaborer dans la lutte contre la drogue.

 

 Yacine Hassane(onep)