Lutte contre les violences à l’endroit des enfants et des femmes : La capitaine de Gendarmerie Morou Hadiza investie ambassadrice de la lutte, rattachée auprès du Système des Nations Unies au Niger

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le Système des Nations Unies a organisé le jeudi 17 novembre dernier une cérémonie d’hommage en l’honneur de la capitaine de Gendarmerie Nationale du Niger Morou Hadiza. Cette cérémonie qui s’est déroulée à l’école de la Gendarmerie Nationale a pour but d’investir la capitaine Morou Hadiza comme ambassadrice de la lutte contre les violences à l’endroit des enfants et des femmes, rattachée auprès du Système des Nations Unies au Niger. Militaire engagée pour la cause des enfants et des femmes, la capitaine Morou Hadiza dirige, depuis octobre 2018, la cellule centrale de protection des femmes et enfants mineurs.

C’est la Représentante Spéciale du Secrétaire Général des Nations Unies pour la lutte contre les violences à l’endroit des Enfants, Dr. Najat Maalla qui a procédé à l’investiture de la capitaine de la Gendarmerie  Morou Hadiza comme ambassadrice de la lutte contre les violences à l’endroit des enfants et des femmes, rattachée auprès du Système des Nations Unies au Niger. A travers cette investiture, la capitaine Morou Hadiza est désormais le porte flambeau de la lutte contre toutes les formes de violence faites aux femmes et aux enfants. En ce sens, elle a pour mission de promouvoir la protection des enfants et des femmes contre les violences au Niger.

Par ailleurs, Dr. Najat Maalla a précisé qu’il est inacceptable de tolérer les violences faites à l’endroit des enfants et des femmes. «Il est inadmissible, je suis femme, j’ai été enfant, je suis mère et grand-mère, je suis africaine et je ne tolérerai pas que dans le continent africain, on continue, au nom des normes, d’excuse, de la pauvreté, à violer les droits des enfants et des femmes. On peut et on doit arrêter ces violences envers les enfants et les femmes. Et c’est possible grâce à des personnes comme capitaine Morou Hadiza et ceux qui se mobilisent derrière elle», estime la Représentante Spéciale du Secrétaire Général des Nations Unies pour la lutte contre les violences à l’endroit des Enfants.

Lors de la cérémonie, la ministre de la Promotion de la femme et de la protection de l’enfant Mme Allahoury Aminata Zourkaleini a déclaré que cette investiture qui coïncide avec le sommet de la jeune fille vient à point nommé car, elle permettra aux jeunes filles de s’en inspirer. Ainsi, Mme Allahoury Aminata Zourkaleini a précisé que son département ministériel a mis en place une stratégie pour lutter contre les violences basées sur le genre. «Aujourd’hui, si au niveau de la Gendarmerie on trouve qu’il y a une cellule genre, c’est vraiment le lieu de les féliciter. Je félicite cette ambassadrice. C’est vraiment un honneur pour nous d’avoir une ambassadrice au sein de la Gendarmerie Nationale où nous espérons avoir beaucoup de protections de nos enfants et des femmes. Notre ambassadrice mérite cette reconnaissance. Nous voulons que cela fasse tâche d’huile au niveau des autres corps, notamment au niveau de l’armée, de la police nationale, la Garde Nationale, etc.» a souhaité la ministre de la Promotion de la femme et de la protection de l’enfant.

Très revigorée par cette distinction, la capitaine Morou Hadiza a remercié et salué sa hiérarchie pour son implication dans la promotion de la protection des enfants et des femmes contre les violences au Niger. Elle a accepté avec fierté et honneur cette marque de confiance qui est le retour d’une reconnaissance d’un travail bien fait. «Ce titre n’aurait pu être obtenu sans l’encadrement et l’engagement du Haut Commandement de la Gendarmerie Nationale du Niger par-dessus les plus hautes autorités du Niger qui ont créé le cadre et les orientations tout en suivant nuit et jour le travail quotidien des femmes et des hommes désignés pour assurer la protection femmes et filles, mission dont mon équipe et moi sommes investie» a expliqué la capitaine Morou Hadiza avant de témoigner de la qualité et des résultats probants du partenariat stratégique entre la Gendarmerie Nationale et le Système des Nations Unies, notamment le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) qui a tout de suite compris que la Gendarmerie est un acteur de proximité incontournable en matière de protection des femmes et des enfants.

Notons que des acteurs qui se sont particulièrement distingués dans le domaine de la promotion de la protection des enfants et des femmes contre les violences ont reçu des distinctions. Cette cérémonie riche en démonstration des techniques de combat et de défilé a été clôturée par une visite au niveau des éleves gendarmes filles.

Abdoul-Aziz Ibrahim(onep)