Lutte contre l’insécurité et l’instabilité dans certaines régions du Niger : Le PNUD offre à la Garde Nationale un important lot de matériels et d’équipements, d’une valeur de près d’un milliard de FCFA

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le Programme des Nations-Unies pour le Développement (PNUD) et ses partenaires, ont offert à la Garde Nationale du Niger (GNN), un  important lot de matériels et d’équipements. Cet appui comprenant 14 véhicules, 240 équipements de protection (gilets pare-balles, casques balistiques), 200 radios HS et VHS, 50 téléphones satellitaires, 12 groupes électrogènes solaires et mobiles et de 15 stations de base, a été réceptionné vendredi dernier, au Camp Abdou Garba de la GNN, par le ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation, M. Hamadou Adamou Souley des mains de la Coordinatrice Résidente du Système des Nations-Unies au Niger, Mme Diana Louise Ofwona , en présence des diplomates accrédités au Niger, des autorités administratives, des responsables des forces de défense et de sécurité et de plusieurs invités.

D’une valeur estimée à environ 1 milliard de FCFA et acquis sur un financement de la République Fédérale d’Allemagne, ce don vient en appui aux efforts des autorités nationales pour sécuriser les populations nigériennes. Il s’inscrit dans le cadre du Fonds pour la stabilisation des régions de Diffa, Tahoua et Tillabéri, et permettra à la GNN de mener à bien sa mission régalienne.

Dans son intervention, le ministre Hamadou Adamou Souley, également président du Comité de pilotage du Programme pour la stabilisation des régions de Diffa, Tahoua et Tillabéri, a tout d’abord reconnu ‘‘les efforts des pays amis, des partenaires techniques et financiers de notre pays, dans l’accompagnement et l’appui multiforme, qu’ils apportent au gouvernement dans sa quête de la paix et de la tranquillité pour les populations dans les zones en proie à une insécurité et à la violence. Il a ensuite indiqué que, ce geste du PNUD et de ses partenaires vient à point nommé, car, a-t-il expliqué, ‘‘il vient soutenir l’engagement politique et les efforts des plus hautes autorités politiques qui, ne ménagent aucun effort pour faire acquérir à nos Forces de Défense et de Sécurité (FDS) d’importants matériels, d’équipements et de vecteurs aériens, en plus de renforcement de capacités de nombreux corps en uniforme.

Le ministre en charge de l’Intérieur a, au nom des plus hautes autorités, réitéré ses remerciements au PNUD et à ses partenaires pour leurs appuis. Il a ensuite prié pour le repos des âmes des agents des FDS tombés sur le champ d’honneur, tout en souhaitant un prompt rétablissement aux blessés.

Quant à la Coordinatrice Résidente du Système des Nations-Unies au Niger, Mme Diana Louise Ofwona, elle a axé son intervention sur la qualité du partenariat entre le Gouvernement nigérien et le PNUD, la République Fédérale d’Allemagne, l’Union Européenne, la Suède, le Royaume-Uni et le Royaume des Pays-Bas. Pour Mme Diana Louise Ofwona, la Stratégie de Stabilisation reconnait l’importance d’une plus grande résilience des communautés touchées par la violence dans certaines régions. «Depuis plus d’une décennie, la situation sécuritaire, humanitaire et du développement humain s’est détériorée dans la région du Sahel, autant dans les pays du bassin du lac Tchad que des pays du Liptako Gourma», a-t-elle estimé avant d’ajouter que le PNUD partage avec le Niger un engagement de longue date, sur les questions, de stabilisation, de paix, de sécurité et de développement. «La remise de ces matériels, acquis dans le cadre de deux projets lancés par le PNUD, en l’occurrence les projets Fonds stabilisation des régions de Bassin du Lac Tchad et du Litapko Gourma, a été rendu possible grâce au financement de la République Fédérale d’Allemagne, que je tiens ici à remercier vivement», a indiqué Mme Ofwana.

Pour la Représentante résidente du PNUD, cet appui qui vient en complément des premières livraisons des moyens roulants, s’inscrit dans le cadre du renforcement des capacités logistiques de l’administration et des Forces de Défense et de Sécurité, pour soutenir les unités

régionales pour la sécurisation des zones d’intervention des deux projets, affectées par l’insécurité à savoir Diffa, Tahoua et Tillabéri. Elle a, par ailleurs, rappelé que l’année 2021 a été éprouvante sur le plan sécuritaire, dans les trois régions ci-dessus citées, qui font face, depuis plusieurs années, à de nombreux défis sécuritaires.

Pour illustrer son propos, la patronne du Système des Nations au Niger a fait cas des ‘‘Milliers de morts ; de millions de personnes déplacées et plus de 10 millions d’hommes, femmes et enfants dans le besoin et donc dangereusement exposés aux risques sanitaires et multiples conséquences des maladies dont la pandémie du COVID-19». Tout en félicitant les efforts du gouvernement nigérien, Louise Aubin a assuré la disponibilité du PNUD à l’accompagner le Niger dans ses efforts de résilience et de stabilisation, tant dans le Bassin du Lac-Tchad et que dans la région du Liptako.

La remise des clés des véhicules et une visite guidée des matériels roulants, ceux de communications et des équipements de protections, ont clos la cérémonie.

Mahamadou Diallo(onep)