Match amical Niger-Centrafrique : Le Mena battu par les Fauves :  2 buts à 0

Sport
Spread the love

Sharing is caring!

Après avoir été tenu en échec par les Chipolopolos de Zambie le jeudi dernier sur un score d’un but partout, le Mena du Niger a été battu hier par les Fauves de la Centrafrique par 2 buts à 0. L’entraineur adjoint du Mena qui est à la recherche d’une équipe type devant représenter le Niger aux compétitions internationales, a désormais une idée claire de ceux qui feront partie de son effectif après avoir livré ces deux matchs internationaux.

 

Au cours de ce match contre les fauves, le Mena a laissé dès le coup d’envoi du jeu,  les visiteurs s’imposer dans tous les compartiments du jeu. Les Nigériens ont surtout brillé à travers des pertes de balle et des manques de précisions. Les fauves qui ont accentué la pression autour de la surface de réparation du Mena ont déstabilisé la défense nigérienne et mis en difficulté le portier. A la 35e minute, suite à un retrait centrafricain, Diori qui a tenté de servir son portier, a fini par marquer contre son camp. Les fauves qui ont trouvé des failles ont poursuivi leur domination jusqu’à la fin du temps réglementaire. Dans l’arrêt du jeu, Kenthevoama Foxi a administré un missile au portier nigérien qui avait des difficultés à l’intercepter. Le score était de 2 buts à 0 en faveur des visiteurs. De retour des vestiaires, les Nigériens étaient revenus avec des bonnes intentions à travers des tentatives ici et là de la part de Kalala, Adebayor, Mohamed Ali, Mahamane Cissé et consort. Malheureusement, ils n’ont pas pu trouver la solution à équation centrafricaine jusqu’à la fin du match qui  s’est soldé par la victoire des Fauves sur le score de 2 buts à 0.

Pour rappel, le Mena du Niger a été tenu en échec jeudi dernier après-midi au Stade Général Seyni Kountché de Niamey par les Chipolopolos de Zambie sur un score nul d’un but partout. Cette rencontre qui s’inscrit dans le cadre de la journée FIFA, a été jouée dans un esprit de fair-play et de solidarité entre les joueurs.

Au cours de cette rencontre, le système du jeu instauré par Cheick Omar Diabaté a fonctionné, mais les attaquants ont manqué de réalisme et ont fait preuve de précisions face au portier zambien. A l’issue d’une première partie animée, le juge central a renvoyé les deux équipes aux vestiaires sur un score vierge.

De retour des vestiaires, les Nigériens ont accéléré la pression en domptant l’adversaire. Mohamed Ali, en bon artiste, a totalement bouleversé les chipolopolos qui avaient des difficultés à le maitriser. A la  68e minute de jeu, suite à une erreur défensive, le joueur zambien a arraché le ballon au pied du défenseur nigérien Hervé Lybohy qui s’attendait à un coup de sifflet de l’arbitre burkinabè. Mais l’arbitre a laissé le match poursuivre son cours normal. Le joueur zambien a servi son coéquipier décalé au 2e poteau, qui à son tour crucifie le portier nigérien d’un coup sec. Chama Clatous de Zambie ouvrait ainsi le score à la 69e minute.

Entre temps, l’entraineur adjoint de Mena A  a procédé aux changements pour continuer à tester d’autres éléments de son effectif. Les Nigériens ont poursuivi leurs actions en restant toujours les maîtres du terrain jusqu’à la 84ème minute où ils ont obtenu un corner qui a été exécuté par Adebayor. Ce dernier, en bon technicien, a posé le ballon sur la tête de Razak Seyni qui a dévié le ballon pour l’envoyer au fond du filet adverse à la 85ème minute, malgré la tentative d’interception du ballon par le gardien zambien Mulenga Laurence. Un but partout, c’est le résultat de la rencontre ayant mis aux prises le Mena du Niger aux Chipolopolos de Zambie.

Ce match a permis à l’encadrement technique de poursuivre entres autres sa préparation pour les compétitions qui se profilent à l’horizon, à savoir le CHAN et la CAN, et constituer une équipe qui va représenter le Niger à ces compétitions.

 Laouali Souleymane(onep)