Meeting du Candidat du MPR-Jamhuriya à Maradi à l’élection présidentielle : Une mobilisation de grand jour pour Albadé Abouba

Politique
Spread the love

Sharing is caring!

Le président du parti MPR-Jamhuriya et candidat l’élection présidentielle du 27 décembre 2020, M. Albadé Abouba a animé un grand meeting à la tribune officielle de Maradi. Arrivé à l’aéroport de Maradi plus tôt dans la matinée où il a reçu un accueil de grand jour par les militants de son parti et ceux des 42 autres formations politiques qui le soutiennent, Albadé Abouba s’est directement rendu à la tribune officielle où une marée humaine l’attendait.

Plusieurs interventions, ponctuées d’animations ont marqué ce grand rassemblement. D’abord, le mot de bienvenue du coordonnateur régional de MPR-Jamhuriya, M. Elh Mahamadou Dan Zaki qui après s’être réjoui de la mobilisation du jour a demandé aux militants du parti et ceux des partis amis de ne ménager aucun effort pour maintenir la mobilisation jusqu’aujour du scrutin. Pour lui, les élections municipales et régionales du 13 décembre dernier ne constituent qu’un match aller, et les législatives et présidentielles du 27 décembre prochain le match retour. «Mobilisez-vous davantage pour porter notre candidat à la magistrature suprême, incha Allah» a –t-il conclu.

Ce fut le tour de Salim Salim Zanguina, au nom de tous les partis qui soutiennent le candidat du MPR-Jamhuriya à l’élection présidentielle de prendre la parole pour énumérer toutes les qualités du Candidat Albadé Abouba, qualités dit-il, qui les ont amené à le soutenir. «C’est un leader pondéré, qui défendra les intérêts supérieurs de la Nation, donc le mieux indiqué», a estimé M. Zanguina.

Le discours tant attendu du président du parti quant à lui est articulé autour de plusieurs préoccupations de l’heure pour les Nigériens. D’abord, la reconstitution du tissu économique de notre pays et celui de la capitale économique, Maradi. Aujourd’hui, dira M. Albadé Abouba, les activités économiques de toute la région sont aux arrêts. «Plaise à Dieu, et avec votre confiance en nous portant au pouvoir, nous projetons de relancer ces activités» a-t-il promis. Le retour de la sécurité constitue son deuxième cheval de batail. Il a indiqué que pour remédier un mal, il faut forcément connaitre ses racines. L’une des raisons de cette insécurité pour lui réside dans la pauvreté. «Si nous parvenons à combattre la pauvreté, ce problème sera résolu et les Nigériens circuleront dans le pays sans problème» a-t-il dit.

Aussi, Albadé Abouba a souligné la nécessité de la réforme de la gouvernance. Il a annoncé la création du Haut conseil islamique qui gérera toute les questions religieuses. Il a aussi prévu un Haut conseil de la chefferie traditionnelle afin d’amener les chefs traditionnels à jouer pleinement leur rôle de chefs justes, impartiaux dans les jugements afin qu’ils retrouvent leur autorité d’antan. Mieux il a annoncé la création d’un Sénat, non pas pour grossir le nombre des institutions, mais pour que les problèmes des différentes communes de notre pays soient mieux pris en compte.

Tiémogo Amadou ANP ONEP Maradi