Ministère de l’Entreprenariat des Jeunes : Passation de service entre les ministres sortant M. Ibrahim Issifi Sadou et entrant M. Boureima Souleymane

Société
Spread the love

Sharing is caring!

 

Le ministre sortant de l’Entreprenariat des Jeunes M. Ibrahim Issifi Sadou a passé hier le témoin à M. Boureima Souleymane, ministre entrant. Cette cérémonie qui s’est déroulée dans les locaux dudit Ministère fait suite à un réaménagement technique du Gouvernement le lundi 29 juin dernier.

 

Le Ministère de l’Entreprenariat des Jeunes est appelé à accompagner les jeunes dans toutes les initiatives qu’ils auront à initier. C’est une mission exaltante assez capitale d’autant plus qu’aujourd’hui les jeunes représentent plus de 50% de la population de notre pays, a indiqué le ministre entrant de l’Entreprenariat des Jeunes, M. Boureima Souleymane. «Il est donc tout à fait indiqué que ce Ministère fasse l’objet d’attention afin de pouvoir venir en aide aux jeunes pour qu’ils puissent être indépendants, pour pouvoir réaliser des projets» a ajouté M. Boureima Souleymane.

Pour sa part, le Secrétaire Général du Ministère de l’Entreprenariat des Jeunes, M. Abdoulkadri Hama a tout d’abord félicité le ministre entrant M. Boureima Souleymane pour la confiance placée en lui par le Président de la République pour diriger ce département ministériel. Il a ensuite rappelé le chemin qu’ils ont parcouru avec le ministre sortant, un chemin qui a déjà des impacts fort important sur la promotion de l’entreprenariat des jeunes. Ces impacts sont entre autres la formation de plus de 4.600 jeunes entrepreneurs en matière d’élaboration de business plan, de création et de gestion d’entreprise. A cela s’ajoute l’organisation d’un certain nombre d’activités de sensibilisation qui constituent l’un des pivots majeurs de l’entreprenariat des jeunes au Niger. Un autre aspect non moins important est l‘adoption par le gouvernement de la Stratégie Nationale de Promotion de l’Entreprenariat des Jeunes qui constitue aujourd’hui le cadre de référence pour toute intervention en la matière, et la mise en place d’un réseau de toutes les structures d’accompagnement et d’appui de l’entreprenariat des jeunes au Niger.

«Aussi, nous avions eu à donner avec l’appui de nos Partenaires Techniques et Financiers des subventions en matière de financement et d’équipements à plus de 460 jeunes, ce qui a fait de l’entreprenariat des jeunes une réalité dans notre pays», se réjouit le Secrétaire général. M. Abdoulkadri Hama a également fait part au ministre entrant des perspectives qui sont entre autres l’organisation d’une table ronde pour le financement de la Stratégie nationale de l’entreprenariat des jeunes adoptée par le gouvernement ; la mise en place d’un fonds pour mieux accompagner les jeunes entrepreneurs à traduire les idées de projet en entreprise. Il ya aussi la relance du cadre qui a été mis en place par arrêté du Premier Ministre et qui regroupe en son sein l’ensemble des Ministères concernés par la question de l’entreprenariat en vue d’avoir une synergie d’action de tous les acteurs. «Avec le leadership du ministre entrant un nouveau souffle beaucoup plus important sera donné de manière à ce que toutes les inspirations décrites dans le Programme de Renaissance de SEM. Issoufou Mahamadou puisent être traduites en actions concrètes», espère M. Abdoulkadri Hama.

 

 Aïchatou Hamma Wakasso(onep)