Mission de la Commission Défense et Sécurité de l’Assemblée nationale à Tillabéri : Evaluer les impacts de l’état d’urgence dans la région

Société
Spread the love

Sharing is caring!

 

Une mission de la Commission de la défense et de la sécurité de l’Assemblée nationale conduite par l’honorable député national Hama Assah a séjourné les 27 et 28 mai 2020  dans la région de Tillabéri où elle a rencontré l’ensemble des acteurs locaux ainsi que les forces de défense et de sécurité. Au centre de ces rencontres l’évaluation de l’état d’urgence sécuritaire en vigueur dans la région.

Rappelons que le gouvernement a pris dans les circonstances sécuritaires exceptionnelles extrêmes et imprévisibles des mesures relativement à l’état d’urgence en vigueur dans les régions de Tillabéri, de Diffa et de Tahoua. Après quelques années de mise en œuvre de cet état d’urgence, il s’avère nécessaire de venir sur le terrain rencontrer les populations, les autorités administratives, religieuses, coutumières, la société civile ainsi que toutes les composantes et tous les acteurs qui concourent à la paix et à la sécurité pour entendre de vive voix les forces et faiblesses de cette mise en œuvre de l’état d’urgence dans cette zone de Tillabéri a expliqué le chef de la mission de la Commission de la défense et de la sécurité de l’Assemblée nationale au cours de l’échange avec le gouverneur de la région entouré des ses proches collaborateurs, de la préfète du département de Tillabéri, du Vice maire de la commune ainsi que des responsables des forces de défense et de sécurité. Ainsi cette mission parlementaire a-t-elle rencontré tous les autres principaux acteurs, notamment les chefs traditionnels, les Organisations qui évoluent dans la région  pour savoir si l’état d’urgence constitue un obstacle sur leur vie quotidienne tant aux plans social qu’économique. Il s’agit aussi de connaître les constantes majeures que tous les différents acteurs ont réuni  our qu’il ait un correctif

Ce qu’il faut retenir ici, a clairement expliqué l’honorable député Hama Assah, c’est que des contraintes réelles existent, mais tous doivent savoir qu’il faut d’abord préserver la vie  avant de parler de l’économie. Aussi des différentes rencontres avec les acteurs, la mission a recueilli beaucoup d’informations à travers des questionnaires soumis à ces derniers. Outre les rencontres la mission de la Commission de la défense et de la sécurité de l’Assemblée nationale a effectué une série de visites.

Ainsi elle s’est rendue à la Direction régionale de la Police nationale, au groupement de la Gendarmerie nationale, à celui de la Garde nationale du Niger ou encore au service de Eaux et forets, au service des Douanes, au Groupement national des Sapeurs pompiers et au Commandement de la zone N1° de Dia-Dia pour transmettre les encouragements, les félicitations ainsi que le soutien de la représentation nationale aux forces de défense et de sécurité dans l’accomplissement de leur noble et exaltante mission dans une région sous l’état d’urgence, la région de Tillabéri longtemps meurtrie par l’insécurité.

Au cours de l’échange avec les responsables des différentes unités des FDS, la mission conduite par l’honorable député Hama Assah  s’est longuement attardé sur les  différents aspects de l’état d’urgence afin de dégager les forces et les faiblesses. Aussi a-t-elle noté avec satisfaction les efforts engagés par les forces de défense et de sécurité ; ce qui a permis d’enregistrer aujourd’hui une accalmie relative sur le plan sécuritaire dans la région. Cette mission parlementaire s’est livrée au même exercice avec les  représentants des différents partis politique de la place pour ainsi faire le contour de toutes les questions de la mise en œuvre de l’état d’urgence sécuritaire en vigueur dans la région.

 

Zakari Mamane ONEP/Tillaberi