Mort tragique de deux cyclistes nigériens : Le champion Moustapha Oumarou et Issaka Ibrahim ont perdu la vie

Sport
Spread the love

Sharing is caring!

Le monde de la « petite reine » nigérienne est en deuil. En effet, deux éléments clés de notre équipe nationale de cyclisme ont perdu la vie mercredi dernier suite à une attaque terroriste perpétrée contre le bus qui les transportait de Ouagadougou à Niamey. Avec eux, d’autres innocentes personnes ont été tuées par les assaillants.

Ces deux coureurs de l’équipe nationale du Niger ont été enterrés hier après-midi à Niamey. Selon un communiqué de la Fédération Nigérienne de cyclisme, les coureurs nigériens répondaient à une convocation de leur instance faîtière en vue de prendre part au Championnat d’Afrique de cyclisme sur route, prévu du 22 au 27 mars 2022 à Charm El Cheikh en Egypte. Moustapha Oumarou  était un grand champion de cyclisme nigérien. On se rappelle qu’à l’occasion de la 2ème édition du Tour de la République en 2018(Zinder Saboua), il a remporté de fort belle manière la compétition, sous les couleurs de l’AS Police,  devant de redoutables coureurs tels que Ali Idrissa de l’AS FAN, qui avait remporté la compétition de l’année précédente  à l’occasion de Tahoua Sakola ;  Issoufou Sani de l’AS Wassika ; et Djibrilla Hassane de l’AS Eaux et Forêts.  Moustapha Oumarou a, à cette occasion  rendu un hommage mérité à ses coéquipiers de l’AS Police qui l’ont soutenu sur les 5 étapes jusqu’à l’ultime succès dans la capitale du Damagaram.  Avec son décès et celui de son coéquipier, l’équipe nationale du Niger perd deux valeureux coureurs qui ont plusieurs fois défendu les couleurs nationales sur les pistes internationales. Que leurs âmes reposent en paix !

Par Oumarou Moussa(onep)