Musique Hip-hop : Le come-back de la Queen Zara Moussa, alias ZM

Société
Spread the love

Sharing is caring!

«Des années passées dans la boue ne changeront jamais un diamant en vulgaire cailloux. Un bon nettoyage suffira pour le distinguer ». Cette assertion de Zack Mwekassa, penseur congolais trouve tout son sens, chez l’artiste Zara Moussa alias ZM qui, après plusieurs années d’absence, est revenue sur la scène musicale, plus imposante et percutante. Depuis quelques mois ZM accepte des invitations pour se produire sur scène. C’est le come-back que les fans de la musique particulièrement ses admirateurs attendaient: ZM, qui s’était retirée du circuit musical pendant plusieurs années a refait surface.

Le jeudi 31 mars 2022, ZM confirme et signe son retour à travers un concert gratuit dit ‘’Cafet’En Scène’’, une initiative du Centre Culturel Franco-Nigérien. Elle s’est produite en live au CCFN Jean Rouch de Niamey devant un public ivre de joie. Habillée en tenue traditionnelle, typiquement nigérienne, lors de ce « concert du come-back », la star qui manquait à ses fans, a démontré au public qu’elle reste et demeure la gloire montante du mouvement hip-hop au Niger. «Je suis plus mature, plus courageuse et encore plus engagée, car les expériences sont des atouts» déclarait ZM, avec assurance et un sourire aux lèvres.   

Plus imposante sur scène,

l’artiste semble plus engagée pour «prêter» sa voix aux sans voix, mais dans un style et un langage plus franc. Sous les feux et les jeux de lumières, avec sa voix grave, Zara Moussa, fidèle à son engagement sur les questions des droits de la femme, des opprimés, etc., a clamé que c’est un honneur pour elle de revenir sur scène après plusieurs années d’absence. L’honneur est d’autant plus grand, quand on voit comment elle est «chérie» par ses fans et ses enfants dont deux parmi eux sont déjà initiés dans la musique, et chantent avec elle sur scène. «Dans le temps, les médias m’appelaient la voix des sans voix. Et temps qu’il y aura de l’oppression, de l’injustice, je prêterai ma voix à celles et ceux qui  n’en ont pas», lance Z M, sous le rythme enchantant et soutenu de ses musiciens. 

Les raisons de l’absence de l’artiste et son retour !

En vérité, l’artiste s’est éclipsée du mouvement pour des raisons de santé. Elle a décidé de revenir car elle estime que le rap est le miroir d’une société. «On peut dire que je me suis absentée depuis bientôt 4 ans pour une raison de santé due à un AVC facial. Mon retour est dû à une nostalgie et surtout la sollicitude des fans. Après le concert gratuit du retour je me ferai à nouveau le plaisir de présenter à mes fans et au public hip hop que le rap est surtout le miroir d’une société. Dénoncer et réclamer», explique l’artiste.

La Queen ZM envisage de mettre ce retour au profit du développement de notre pays, notamment dans la lutte contre la mendicité et la protection des enfants vulnérables. «Je compte proposer des activités culturelles humanitaires en faveur des enfants vivant de la mendicité, car le taux de

mendicité infantile ne fait que s’accroître dans nos grandes villes. Nous prévoyons d’organiser des activités culturelles afin de mobiliser des fonds pour la mise en place d’un processus d’encadrement et de protection des enfants vivant de la mendicité et ceux vivant dans la rue », envisage-t-elle.

Notons que ZM est l’une des premières femmes rappeuses au Niger et a tant décrié à travers le micro,  les violences faites aux femmes, les conditions de la femme rurale et le mariage précoce de jeunes filles nigériennes. Les principaux succès musicaux de ZM sont liés aux singles comme «Maté gaté », «Tabusizé», «Ma rage», «Violence», etc. En ses débuts dans le mouvement hip hop, elle remporta le 1er prix d’un concours musical organisé par l’Ambassade de France via le Centre Culturel Franco-Nigérien. Un prix qui lui a valu une grande consécration avec l’enregistrement en février 2005 de son premier album ‘’Kirari » qui veut dire en haoussa ‘’Défi » qui comporte 12 titres.

 Abdoul-Aziz Ibrahim(onep)