Oumarou Hamadou, promoteur de l’entreprise ‘’EOH’’ : La transformation agro-alimentaire comme facteur d’emplois

Société
Spread the love

Sharing is caring!

 

De nos jours beaucoup des jeunes se lancent dans diverses activités. C’est le cas d’Oumarou Hamadou un jeune entrepreneur spécialisé dans la transformation agro-alimentaire. Marié, âgé de 35 ans, Hamadou a obtenu sa maitrise en sciences agronomiques en 2019. Pour faire bénéficier la population les bienfaits et richesses nutritionnelles des certains produits alimentaires et cosmétiques, il a décidé de créer son entreprise spécialisée dans la transformation et la vente des produits agro-alimentaires. L’entreprise ‘’EOH’’ a été créée en 2020. Déjà le promoteur de cette jeune entreprise a embauché des jeunes qui sont rémunérés.    

L’idée de l’entreprenariat a vu le jour depuis que Oumarou Hamadou était à l’Université Islamique de Say en 2018. «Pendant les congés, nous avons visité une  ferme agricole à GAROU située sur la route de Kiota. On y a passé une semaine. Au retour, on s’est mis à se questionner. Qu’est qu’on doit entreprendre avant de sortir  de l’Université? Cette question nous a beaucoup traversé l’esprit. Et comme on dit : Quand le pourquoi est suffisamment fort, on trouvera toujours l’énergie pour réaliser le comment. Et on a commencé à se fixer des objectifs. En tant qu’agronome, on doit créer une vie que nous aimerions vivre, on doit entreprendre, on devrait comprendre que la terre est la meilleure banque au monde, tu mets une graine, elle te la prolifère», explique le jeune entrepreneur.

Oumarou Hamadou a voulu continuer ses études à l’Université de Niamey  malheureusement il a été bloqué par plusieurs situations difficiles. Après plusieurs années de chômage, il a commencé à chercher de l’aide pour entreprendre.

Un jour Oumarou Hamadou a eu la chance de participer à une formation organisée par le projet FAFPA sur l’extraction d’huile d’arachide. C’était grâce aux cent cinquante mille (150.000) de cette formation qu’il a pu financier l’entreprise. Aujourd’hui il s’en sort très bien, les produits vendus par l’entreprise ‘’EOH’’ sont entre autres, l’huile de neem, l’huile de moringa, l’huile de sésame, l’huile de coco, l’huile de dattier du désert et le jus du moringa, le gâteau du moringa à des prix abordables.

Oumarou Hamadou encourage les jeunes à entreprendre. «Vu le nombre des diplômés qui sortent chaque année, et les difficultés d’accès à la fonction publique,  je pense que les Nigériens (étudiants) doivent créer de l’emploi pas le chercher», a conclu Oumarou Hamadou.

  Nafissa Yahaya (satagiaire)