Ouverture du Forum d’investissement Tunisie-Niger : Vers un programme d’aménagement des berges du fleuve Niger

Société
Spread the love

Sharing is caring!

La Ville de Niamey a organisé hier, en collaboration avec les investisseurs tunisiens, un forum d’investissement Tunisie-Niger. Cette rencontre dont la cérémonie d’ouverture a été présidée par le député maire, président du Conseil de Ville de Niamey, M. Oumarou Dogari Moumouni a réuni des opérateurs économiques nigériens et tunisiens ainsi que des professionnels d’aménagement et de bâtiment pour partager leurs expertises relatives au service de développement de ce secteur. Il s’agit aussi de favoriser les opportunités pour le lancement d’un nouveau projet. Ont pris part à cette cérémonie le ministre de l’Urbanisme, celui de l’Equipement, le représentant des investisseurs tunisiens et plusieurs invités.

Selon le député maire, président du Conseil de Ville de Niamey, l’honorable Oumarou Dogari Moumouni investir à Niamey est un événement important qui sera inscrit en lettre d’or dans les annales de l’histoire de la nature urbaine de la ville. En effet, cette rencontre est un véritable jalon pour la réalisation du projet d’aménagement des berges du fleuve Niger pour une ville toute nouvelle, a relevé le maire, président du conseil de ville de Niamey. Ce forum fait suite à la visite effectuée par le député maire Oumarou Dogari Moumouni à Tunis sur invitation de la société Albuhaira Invest. Il s’agit ainsi de créer les conditions idoines pour une transposition du grand projet du Lac-Nord de Tunis au niveau des berges du fleuve Niger afin de hisser l’image de la capitale Niamey au diapason de celle des villes sub-sahariennes qui avancent. «Au-delà du caractère esthétique que procurera la concrétisation d’un tel projet à Niamey, il permettra sans conteste de lutter contre le phénomène récurrent des inondations du fleuve Niger et offrira un cadre de vie et de travail convivial en passant par la résolution du besoin d’hébergement et de service», a-t-il expliqué.

Aussi, le président du Conseil de Ville de Niamey, devrait précisé que la présence des membres du gouvernement à cet événement atteste si besoin est, de l’intérêt qu’accordent les autorités du Niger en particulier, S.E. Mohamed Bazoum pour la modernisation de la ville de Niamey. Le député maire Oumarou Dogari Moumouni a en outre invité tous les acteurs à apporter leur contribution pour la réalisation d’un modèle architectural diversifié de lotissement et présentant une morphologie complexe et un caractère environnemental exceptionnel. Ce modèle sera, a-t-il expliqué, un lotissement intelligent en lien avec la mobilité, la surveillance, la gestion de déchets solides et liquides et produira des bâtiments emblématiques.

Auparavant, le ministre de l’Urbanisme et du Logement, M. Maï Zoumbou Laoual Amadou a indiqué que la Ville de Niamey vit dans un contexte d’urbanisation galopante où celle-ci abrite plus de 60% de citadins au Niger. Il est donc plus que nécessaire de mieux maitriser et accompagner son expansion rapide pour aspirer à un développement spatial, économique et social harmonieux et durable. Cela passe par des stratégies et actions à y réaliser dans une vision à long terme, à travers l’élaboration et la mise en œuvre d’outil de planification urbaine conséquent. Le ministre Maï Zoumbou a exprimé ses atteintes par rapport aux partenaires. Ces attentes sont entre autres  la concrétisation de leur programme d’aménagement des berges du fleuve de Niamey avec la Ville de Niamey et la prise des dispositions dans les limites de leur compétence technique et de leur capacité de financement pour accompagner le gouvernement dans la réalisation de son ambitieux programme de rénovation du centre-ville de la capitale.

Pour sa part, le directeur général de la société Albuhaira Invest, M. Mohamed Ridha TRABESLSI, a saisi cette occasion pour partager l’expérience de sa société avec leurs frères nigériens dans une perspective de réflechir par rapport à la transposition possible sur les berges du fleuve Niger. M. Mohamed Ridha TRABESLSI a aussi fait un bref aperçu sur le pari qui a été gagné par sa société dans le projet de Lac-Nord de Tunis notamment en termes environnemental, urbanistique, économique et social, et ce grâce à un modèle de partenariat réussi fondé sur des bases de confiance qui se poursuit depuis près de 40 ans

Aïchatou Hamma Wakasso(onep)