Point de presse du Secrétaire général de la FENIFOOT : Des clarifications sur le coût opérationnel de la FIFA qui sera bientôt débloqué

Sport
Spread the love

Sharing is caring!

 

 

Le Secrétaire général de la Fédération Nigérienne de Football (FENIFOOT), M. Silimane Mohamed a animé, le jeudi 30 Avril dernier, un point de presse au cours duquel il a apporté de clarifications sur le fonds que la fédération faitière du football mondial (la FIFA) entend mettre à la disposition de ses fédérations membres.

La sortie du Secrétaire général a été suscitée par les allégations qui circulent sur les réseaux sociaux autour du fonds que la FIFA va débloquer et mettre à la disposition des fédérations membres afin d’atténuer l’impact du COVID-19. A cet effet, M. Silimane Mohamed a d’abord précisé que le fonds que la FIFA vient d’annoncer n’a pas été débloqué. Il a par ailleurs rappelé que le président de la FIFA a pris d’importantes décisions pour alléger les impacts négatifs du COVID-19 qui engendrent des graves difficultés financières aux fédérations nationales. C’est pourquoi la FIFA a décidé de débloquer la 27ème tranche de coût opérationnel  d’une valeur de 500.000 dollars US dans les prochains jours au profit des fédérations nationales que d’attendre le début du second semestre 2020 en juillet.

Le Secrétaire général de la FENIFOOT a indiqué que la FIFA a annoncé le décaissement de l’ensemble de fonds opérationnels dus aux associations nationales pour les années 2019 et 2020 avant de préciser n’avoir pas  perçu les arriérés de 2019. «Compte tenu des difficultés relatives au COVID-2019, la FIFA s’est engagée à payer les arriérés et anticiper par la même circonstance le versement de la seconde tranche qui devait intervenir à partir du mois de Juillet», a-t-il expliqué.

Par ailleurs, M. Silimane Mohamed a rappelé que le coût opérationnel est régi par le règlement du programme ‘’For work’’. Ce programme vise, à travers des règles et des procédures, permettre aux fédérations d’accéder aux fonds leur permettant de gérer les activités qui cadrent avec le Football. C’est une somme d’un million de dollars US que le règlement prévoit par an à chaque fédération. Notons que la FIFA diligente chaque année des audits statutaires en vue de s’assurer des usages qui sont faits des fonds mis à la disposition des fédérations. Les résultats de ces audits sont présentés par les agents de la FIFA devant l’Assemblée générale de l’instance.

Le Secrétaire général de la FENIFOOT a  souligné que le 1er fonds que la FIFA met à la disposition de la FENIFOOT en début d’année, permet à ladite fédération de faire face à ses charges dont entre les salaires, l’entretien des sièges et du centre technique, le soutien aux ligues, etc. Quant à la seconde tranche qui est versée en Juillet, elle est assujettie à la satisfaction de dix critères qui sont élaborés par la FIFA. Il a noté que chaque critère est à 50.000 dollars. Au nombre de ces critères on peut retenir entre autres l’organisation des compétitions masculines régulières à l’échelle nationale, l’organisation régulière des championnats féminins, l’obligation d’avoir une équipe nationale A qui participe aux compétions officielles de la CAF et de la FIFA, une équipe féminine A, des équipe des jeunes, des équipes féminines également ; l’enregistrement  et la gestion de compétitions et des licences, l’obligation d’avoir  un programme bien déterminé de formation des arbitraires. M. Slimane Mohamed a notifié que ce sont ces fonds que la FENIFOOT utilise pour gérer au quotidien ses activités. Selon lui, la FIFA a décidé de débloquer les fonds sans tenir compte des dix critères en raison du CONVID-19. Les fonds qui seront décaissés, vont obéir au régime du contrôle de la FIFA.

 

 Laouali Souleymane(onep)