Politique : Le parti AMEN-AMIN investit Omar Hamidou Tchiana candidat à l’élection présidentielle de 2020-2021

Politique
Spread the love

Sharing is caring!

 

L’Alliance des Mouvements pour l’Emergence du Niger (AMEN-AMIN) a organisé, le samedi 29 août dernier, au Palais du 29 juillet de Niamey, son congrès extraordinaire d’investiture de son candidat à l’élection présidentielle de 2020-2021. C’est le président dudit parti, Omar Hamidou Tchiana, qui a été investi candidat à la magistrature suprême du Niger. Au cours de ce congrès, qui a vu la présence des représentants des partis membres de la Mouvance pour la Renaissance du Niger (MRN), ceux de l’opposition et des délégués régionaux dudit parti, le président d’AMEN-AMIN, Omar Hamidou Tchiana, a décliné les grandes lignes de son programme.

Le candidat Omar Hamidou Tchiana a tenu, tout d’abord, à indiquer que son projet de société est fondé sur des valeurs libérales et panafricanistes, l’ambition de concrétiser le rêve de tous les Nigériens, c’est-à-dire, celui «d’un Niger véritablement démocratique, économiquement prospère et socialement juste». Selon Omar Hamidou Tchiana le projet de société d’AMEN-AMIN s’articule autour du triptyque : Assainir, Construire et Produire. «Assainir d’abord notre démocratie, en rendant leur dignité et leur indépendance à nos Institutions. Assainir nos finances publiques et relancer notre économie. Assainir notre société en luttant résolument contre la corruption et ses corollaires. Ensuite construire une Afrique forte, car une autre Afrique n’est plus une alternative mais une nécessité (…). Construire une société égalitaire, débarrassée d’injustices sociales. Construire un modèle économique suffisamment productif, avec comme priorité le monde rural, les femmes et les jeunes. Construire des infrastructures sociales et économiques, permettant de donner l’espoir dans le désespoir des villes et des villages. Enfin, produire pour atteindre l’autosuffisance alimentaire, mais aussi en eau et en énergie. Produire des ressources humaines de qualité, pour notre administration et pour le secteur privé. Produire suffisamment d’emplois, pour résorber le chômage des jeunes», a précisé le candidat Tchiana. Il a ensuite promis, à un moment plus approprié, de revenir en détail sur ce projet de société, qu’il compte soumettre à la sanction des Nigériens.

Le président du parti AMEN-AMIN, a enfin estimé que la classe politique, dans son ensemble, doit lutter pour un processus électoral consensuel, à même de garantir une élection juste, inclusive et impartiale.

Créé en août 2015, suite à une dissension avec le parti Lumana, de Hama Amadou, le parti AMEN-AMIN, a soutenu le candidat Issoufou Mahamadou du PNDS-Tarayya, aux élections présidentielles de 2016, tout en rejoignant la MRN. En août 2018, le Conseil des leaders de la MRN exclu le parti AMEN-AMIN d’Omar Hamidou Tchiana de ses membres, pour violation des textes et principes de cette coalition de la majorité au pouvoir.

 

Mahamadou Diallo(onep)