Portrait de l’artiste Binta Torodo : Un engagement en faveur des droits de la femme et de l’enfant

Culture
Spread the love

Sharing is caring!

 

Chanteuse, compositrice et interprète, l’artiste nigérienne Binta Torodo accorde beaucoup d’importance aux valeurs culturelles et traditionnelles du terroir et s’y attache. A travers sa voix suave et mélodieuse, Binta incarne une force exceptionnelle sur scène avec des pas de danses bien connus de chez nous. Ses expériences et sa passion pour l’art et la culture l’amènent à manier plusieurs genres de musique. Elle fait de la musique Afro, de l’Afro – funk, de l’Afro pop, etc.

Avant de débuter sa carrière musicale proprement dite en 2006, Binta côtoyait les grands artistes qui font la fierté de la musique contemporaine nigérienne, à savoir, Yacouba Moumouni dit Danké Danké de Mamar Kassey, Fati Mariko, Tal National, Mali Yaro entre autres. «Quand j’étais toute petite, ma grand-mère m’amenait à la chorale pour chanter. Au fur et à mesure, j’ai commencé par m’intéresser au chant et quand j’ai grandi, j’ai commencé par sentir ce désir fort de devenir chanteuse professionnelle», confie l’artiste Binta Torodo. Sa première sortie était ATE YENA qui parlait de la souffrance de la femme au foyer en featuring avec B Hot, une chanteuse Nigériane. Elle a ensuite composé le morceau ‘’Trahison’’ qui a eu beaucoup de  succès auprès de ses fans.

A travers ses chansons, la cantatrice Binta  parle de la réalité de la vie surtout celle de la femme et des enfants. «Je chante beaucoup l’honneur de la femme, je chante la femme parce que d’abord je suis femme, ensuite j’ai vu les souffrances que ma mère a endurées pour m’élever. La femme souffre énormément et pour moi il faut la chanter pour non seulement la féliciter, l’encourager et la glorifier. Elle en a besoin», estime-t-elle.

 

Binta Torodo a fait déjà ses preuves lors de plusieurs rencontres culturelles et concours internationaux de musique. C’est le cas de sa participation au ‘’ISLAND AFRICA TALENT, au PHT du Sénégal, où Binta a défendu valablement le Niger. «La dernière fois à Dakar le morceau Niger a beaucoup plu aux gens. Je peux dire que c’est ce dernier qui m’a permis de discuter une tournée africaine avec une diva sénégalaise. Sur le marché, il y a beaucoup de commentaires sur mes sons. On peut les trouver à Nigerzikk, Audiomack, sound craft, etc.», déclare-t-elle

La course vers la conquête de la célébrité et les multiples opportunités qui s’offrent à Binta ne l’ont pas empêchée d’entretenir une parfaite relation avec les autres artistes. « Il y a une bonne entente entre nous les artistes. Ils m’encouragent surtout quand je publie des images concernant mes prestations à l’extérieur etc.», a dit Binta, précisant que la culture occupe une grande partie dans le développement d’un pays. «La musique faisant partie de la culture, doit être soutenu par les autorités. Nous avons vraiment besoin de leur soutien», souligne-t-elle. La chanteuse Binta ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. En effet, elle est actuellement en tournée dans la sous région ou elle représente le Niger dans plusieurs festivals. «Je dirai tout simplement à mes fans que le meilleur reste à venir», annonce-t-elle.

 

 Abdoul-Aziz Ibrahim Souley(onep)