Poursuite de l’Opération ‘’Spécial Ramadan’’ de la Fondation Tattali Iyali : 34,8 tonnes vivres au profit des personnes âgées de Niamey

Société
Spread the love

Sharing is caring!

 

 

Le siège de la Fondation Tattali Iyali a servi de cadre pour une remise de kits aux personnes âgées par l’entremise du conseil régional de Niamey et aux couches vulnérables de Niamey. C’est la Première Dame, Dr Lalla Malika Issoufou, présidente de ladite fondation qui a remis ces kits aux représentants des bénéficiaires. Il s’agit de 15 tonnes de riz, 5 tonnes de maïs, 5 tonnes de mil, 5 tonnes de Niébé, 3.000 kg de sucre, 600 kg de sel et 1.200 litres d’huile. Soit un total de 34.800 kg ou 34,8 tonnes de vivres. Ce geste vise à accompagner ces couches vulnérables à accomplir le jeûne de Ramadan dans des conditions acceptables.

Cette activité s’inscrit dans le cadre de l’opération, Spécial Ramadan initiée et conduite par la Première Dame, Dr Lalla Malika Issoufou depuis plusieurs années au profit de certaines couches sociales vulnérables de notre pays. «Nous sommes aujourd’hui avec le Conseil régional des personnes âgées, qui représente les personnes âgées de la région de Niamey. A ces personnes, il sera distribué cent (100) Kits alimentaires. Chaque kit comprends : 2 sacs de 25 kg de céréales (riz, mil, maïs ou niébé) ; 5 kg de sucre, 2 l d’huile et 1 kg de sel», a précisé la Secrétaire Exécutif de la Fondation Tattali Iyali, Mme Sidikou Aïchatou Alassane, au début de la cérémonie.

A ce jour, la Fondation Tattali Iyali, a selon la Secrétaire exécutive, distribué 250 tonnes de céréales, (riz, maïs, sorgho, mil, niébé), 50 tonnes de sucre, 5.000 l d’huile et 10 tonnes de sel, distribués aux groupes vulnérables de la ville de Niamey, dans le cadre du mois béni de Ramadan. Quant aux personnes vulnérables, selon Mme Sidikou, elles ont bénéficié de 80 kits, chaque kits comprenant les mêmes quantités d’aliments, à savoir : 2 sacs de 25 kg de céréales ; 5 kg de sucre, 2 l d’huile et 1 kg de sel.

Recevant ce don, aux noms des personnes qu’il représente, M. Oumarou Garba, président du bureau national du Conseil des personnes âgées, a vivement remercié la Fondation Tattali Iyali, qui n’est pas à son premier appui aux personnes âgées vulnérables. «Ce don destiné aux personnes âgées de la région de Niamey, vient à point nommé notamment, parce que nous sommes en période bénie du ramadan mais aussi avec la pandémie, qui a bloqué beaucoup d’activités et qui oblige au confinement. Au nom de notre Conseil national et régional, nous remercions vivement la Première Dame, Dr Lalla Malika Issoufou et sa Fondation, pour l’attention et les appuis qu’elle nous donne. Nous prions pour que Dieu la récompense et qu’il repende sa bénédiction sur notre pays et le monde musulman en général», a déclaré M. Garba.

Le président du Conseil national des personnes âgées a enfin assuré que ce don parviendra aux personnes âgées les plus vulnérables. «Dans chaque commune, il y a un bureau communal, avec lequel la liste des personnes âgées vulnérables est établie. La distribution de ce don ne se fera donc pas au hasard, car ces personnes sont déjà ciblées», a-t-il expliqué. Cependant, M. Oumarou Garba, a précisé que les personnes âgées qui ont bénéficié de cette aide l’année dernière, n’en bénéficieront pas cette année. «Ce sont ceux qui n’ont pas eu la chance d’en avoir qui en bénéficieront cette année. Car, il y a beaucoup de nécessiteux dans cette couche sociale», a-t-il déclaré.

Depuis sa création, en octobre 2011, la Fondation Tattali Iyali s’est fixée pour mission de venir en aide aux couches vulnérables. C’est dans ce registre que s’est investie la Première Dame, Dr Lalla Malika Issoufou, présidente de la Fondation, qui depuis ce temps, œuvre sans relâche, pour le bien-être du couple mère- enfant et de la famille en général. Les nombreuses et diverses actions de bienfaisance et d’engagement de la Première Dame lui ont valu plusieurs témoignages de reconnaissance et des distinctions dont, celui de l’Organisation pour la Coopération islamique (OCI). En effet, l’OCI qui appréciant, à sa juste valeur, l’engagement de la Première Dame et les actions de la Fondation Tattali Iyali, a décerné en avril 2019, une distinction à Dr Lalla Malika Issoufou, en reconnaissance de «ses efforts dans le domaine du bien-être de la femme et de la jeune fille». Par ailleurs, toujours en 2019, l’Organisation Islamique pour l’Education, les Sciences et la Culture (ISESCO) a jugé utile de désigner la Première Dame comme son Envoyée spéciale sur les questions de paix et développement social. Dr. Lalla Malika Issoufou est aussi ambassadrice de la CEDEAO pour la lutte contre les fistules et ambassadrice du CILSS pour la sécurité Alimentaire.

Mahamadou Diallo(onep)