Présentation au drapeau et baptême de la Promotion 2019 à l’école de la Gendarmerie Nationale : 896 élèves gendarmes de la 53ème promotion «Colonel major Halidou Gado» prêts à servir

Société
Spread the love

Sharing is caring!

 

 

La cérémonie de présentation au drapeau et de baptême des élèves de la promotion 2019 de l’école de la Gendarmerie Nationale s’est déroulée, le 7 aout 2020, dans l’enceinte de ladite école au quartier Koira-Tegui de Niamey. La cérémonie était présidée par le ministre de la Défense nationale, Pr. Issoufou Katambé en présence de plusieurs personnalités civiles et militaires, notamment des membres du gouvernement, les autorités administratives de la région de Niamey, le chef d’État-major des Armées et les responsables des différentes Forces de défense et de sécurité, ainsi que le parrain de la promotion, le colonel major Halidou Gado, un officier qui a effectué une brillante carrière dans le corps de la Gendarmerie nationale avant de faire valoir ses droits à la retraite en 2016.

C’est sous une pluie battante qu’a débuté la cérémonie avec la revue des troupes par le ministre de la Défense nationale suivie de la présentation au drapeau devant les officiels, parents, et amis et proches des élèves gendarmes. Cette promotion, composée de 896 élèves gendarmes dont 12 filles a suivi, pendant 15 mois une formation pratique et théorique, dont entre autres, une formation militaire, une formation sur la police militaire, administrative et judiciaire et des connaissances en matière de lutte contre le terrorisme et la migration clandestine pour mieux remplir les missions qui lui sont  dévolues.

Selon les explications du directeur de l’école de la Gendarmerie nationale, le lieutenant-colonel Bassirou Yahaya, ces élèves gendarmes ont reçu une formation adaptée à la situation actuelle et un enseignement professionnel adéquat qui leur permettront de travailler dans le strict respect des droits de l’homme et des libertés fondamentales  pour la défense opérationnelle du territoire, la sécurité publique ainsi que la protection des personnes et de leurs biens. «Ils sont outillés et aptes à exercer le métier du gendarme», a déclaré le directeur de l’école de la Gendarmerie nationale. Le lieutenant-colonel Bassirou Yahaya a exhorté les élèves gendarmes de la promotion 2019, à véhiculer au sein de leurs frères d’armes et de la population les vertus du professionnalisme, de la rigueur et du respect des lois et règlements de la république acquis à l’école.

Le Haut commandant de la gendarmerie nationale, le Général de brigade, Wakasso Salifou a, dans son discours, précisé que la Gendarmerie nationale constitue une force militaire polyvalente, intervenant dans le domaine de la police judiciaire, de la sécurité intérieure et de la défense opérationnelle du territoire. Il a aussi réitéré sa gratitude à l’endroit des autorités de notre pays pour tous les efforts louables qu’elles ne cessent de fournir, pour le renforcement des capacités humaines et matérielles dudit corps. Le Général de brigade, Wakasso Salifou s’est réjoui de la sortie de cette promotion qui vient ainsi rehausser les effectifs et renforcer les capacités opérationnelles tactiques et professionnelles.

Pour sa part, le ministre de la Défense nationale, Pr. Issoufou Katambé s’est réjoui de la qualité de la formation qu’ont reçue les élèves gendarmes. Aussi, il a félicité la hiérarchie de la Gendarmerie nationale, le personnel d’encadrement ainsi les récipiendaires. «Élèves gendarmes, vous allez bientôt connaitre le terrain avec ses exigences, ses contraintes et ses réalités. J’ose espérer que vous allez traduire avec efficience les connaissances acquises en pratique afin d’assurer la protection des institutions de la République, les personnes et leurs biens ainsi que l’intégrité du territoire national», a-t-il lancé aux élèves gendarmes. Au regard de la situation actuelle caractérisée par le terrorisme, les crimes organisés et les trafics de tout genre, le ministre de la Défense nationale a demandé aux nouveaux gendarmes de faire preuve «de courage, d’abnégation, de sacrifice et de professionnalisme aux côtés des autres FDS pour le triomphe de la paix et de la quiétude sociale dans notre pays».

Peu après ce discours, le ministre de la Défense nationale a présenté le drapeau aux élèves gendarmes. Pr Issoufou Katambé a ensuite annoncé que la promotion est baptisée «Promotion Colonel major Halidou Gado» du nom d’un vaillant et valeureux officier né le 19 janvier 1956. Après une formation d’officier de carrière à Madagascar, ce chef militaire a successivement gravi les échelons, du grade d’élève gendarme jusqu’à celui du colonel major et a occupé de hautes fonctions sur le plan national dont celle du Haut commandant de la gendarmerie nationale de 2002 à 2007. Au plan international, il a aussi participé à la double campagne guerre du golfe- ‘’Tempête du désert’’ de 1990 à 1991. Ce qui lui a valu  plusieurs décorations en 1991, dont entres autres la médaille de la libération du Koweït, la croix de guerre d’Arabie Saoudite, la médaille de théâtre des opérations extérieures. Halidou Gado a également reçu plusieurs décorations. Cet officier supérieur a fait montre de tout temps et de toute circonstance d’un sens de devoir, de sacrifice et de patriotisme. C’est pourquoi, la gendarmerie nationale retient de lui l’image d’un chef militaire courageux reconnu pour sa franchise, son esprit décisif  et sa rigueur. Il constitue toute une mémoire de la Gendarmerie nationale, et est une référence, un symbole et un exemple à suivre pour les élèves gendarmes de la promotion 2019,  qui porte son nom.

Il faut noter que les élèves qui se sont particulièrement distingués lors de la formation ont reçu des prix. Il s’agit de Brahamou Hamani Mamoudou, major de la promotion avec une moyenne de 18,53/20 ; puis de Massaoudou Hamadou Yayé, meilleur tireur de la promotion. En effet, sur 105 cartouches tirées, 96 étaient sur la cible; ensuite de Abdou-Aziz Hamza, premier de la promotion au parcours du combattant (PC) avec un temps record de 3,17 secondes. Parmi les filles c’est Haoua Abdourahamane, qui s’est fait distinguée en occupant le 8e rang sur les 896 avec une moyenne de 17, 99/20.

Une démonstration des techniques et un défilé ont clôturé la cérémonie de présentation et de baptême de la promotion 2019 de l’école de la gendarmerie nationale.

 

  Issoufou A. Oumar(onep)