Présentation de vœux de nouvel an à l’Ambassadeur, Coordonnatrice résidente du Système des Nations Unies au Niger : Engagement commun à poursuivre la coopération pour le bien des populations, la paix et la sécurité

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Une cérémonie de présentation des vœux du Nouvel An s’est déroulée le mercredi 16 février dernier à la Maison des Nations Unies à Niamey. A cette occasion, le ministre délégué chargé de l’Intégration africaine, M. Youssouf Mohamed Elmouctar, a présenté les vœux du gouvernement à l’Ambassadeur, Coordonnatrice résidente du Système des Nations Unies au Niger, SE. Louise Irène Aubin. La cérémonie s’est déroulée dans les jardins des Nations Unies en présence des représentants des institutions de la République, des ambassadeurs et représentants du Corps diplomatique, et de plusieurs invités.

A cette occasion, le ministre délégué chargé de l’Intégration africaine a rappelé que la signature de la charte des Nations Unies à la Conférence de San Francisco le 26 juin 1945, a consacré la création de l’Organisation des Nations Unies (ONU), pour répondre à un besoin très concret : celui d’actions collectives et du multilatéralisme. «Dans ce moment critique de l’histoire de l’humanité, les Etats devraient être plus déterminés que jamais à protéger l’ordre international fondé sur des règles communes, à redonner foi et confiance aux valeurs fondatrices et universelles de l’ONU, à travers la promotion de nouvelles initiatives, ainsi qu’à réfléchir aux réformes qui permettraient de rendre les institutions multilatérales plus efficaces pour servir l’humanité toute entière», a-t-il précisé.

M. Youssouf Mohamed Elmouctar a ajouté qu’en 2018, la réforme initiée par l’Organisation des Nations Unies, confère au Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies le rang le plus élevé parmi les officiels onusiens dans un pays, en tant que représentant désigné du Secrétaire Général. «Marque du soutien indéfectible du Niger au multilatéralisme, cet appel a été entendu par le Gouvernement de notre pays, et s’est traduit par l’élévation de Madame Aubin, Coordinatrice Résidente du Système des Nations Unies au Niger, au rang d’Ambassadeur, le 31 décembre 2021», s’est-il réjoui.

Le ministre en charge de l’Intégration africaine, a rappelé que l’engagement inébranlable du Niger sur les questions de paix et de sécurité dans le monde, ont largement contribué à la réélection du Niger, en qualité de membre non permanent du Conseil de Sécurité des Nations Unies pour la période 2020-2021, à l’issue d’un vote plébiscite de 191 voix sur 193 en juin 2019. «Durant son mandat au sein du prestigieux organe onusien, qu’est le Conseil de Sécurité, le Niger a œuvré inlassablement pour promouvoir les questions africaines et régionales autour des thématiques liées aux réchauffements climatiques, à la sécurité, à l’éducation en contexte de conflits, à la lutte contre les inégalités ainsi que les défis engendrés par la lutte contre le terrorisme et la criminalité organisée au sahel», a-t-il expliqué.

M. Youssouf Mohamed Elmouctar a remercié la Coordination du Système des Nations Unies au Niger pour tous les appuis multiformes matérialisés entre autres par l’accompagnement du processus électoral durant les élections générales 2020 2021,  l’appui aux efforts nationaux de consolidation de la paix, de cohésion sociale et de sécurité communautaire, la participation active à la lutte contre les violences basées sur le genre, ainsi qu’à la promotion de la santé et de l’éducation des jeunes filles.

Pour sa part, l’Ambassadeur, Coordonnatrice résidente du Système des Nations Unies au Niger, SE. Louise Irène Aubin, a rappelé que la qualité du partenariat entre l’institution onusienne et le Niger au cours de l’année 2021 s’est matérialisée à travers un ensemble de succès qui positionne le Niger comme un modèle dans la sous-région qui rayonne sur la scène mondiale. «Cette belle assemblée me permet de renouveler mes félicitations aux populations nigériennes, à la jeunesse, aux braves femmes, aux partis politiques, à la société civile, aux médias et aux institutions nationales pour avoir organisé avec succès la première alternance démocratique que connait la République du Niger», a-t-elle ajouté.

Yacine Hassane (onep)