Processus de réinstallation des victimes des inondations de 2020 : “D’ici une semaine 972 ménages seront définitivement installés sur un nouveau site aménagé’, annonce le ministre de l’Action humanitaire et de la gestion des catastrophes

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le ministre de l’Action Humanitaire et de la Gestion des Catastrophes M. Laouan Magagi a effectué une visite, le vendredi dernier, sur le site qui va définitivement accueillir les victimes des inondations de 2020. Il s’agit pour le ministre Laouan de constater l’état d’avancement des travaux d’aménagement du site, de la construction des cases et de s’informer sur le processus d’affectation des différentes parcelles et sur celui de l’opération d’évacuation des ayants droits installés au Camp Gamou et à l’hippodrome de Niamey. Le ministre Laouan Magagi est accompagné d’une importante délégation composée du gouverneur de la région de Niamey, du président du Conseil de Ville de Niamey, du maire de l’Arrondissement Communal Niamey 5, des responsables de la Protection Civile et des représentants des partenaires techniques et financiers qui accompagnent l’Etat dans ce processus.

A  son arrivée, sur le site de relogement définitif des victimes des inondations, sis à la cité Enseignant Chercheur, la délégation ministérielle a été accueillie par le Colonel Boubacar Darantché Administrateur du site entouré de ses proches collaborateurs. S’adressant à l’Administrateur dudit site, le Ministre a souligné que c’est sur instruction du Président de la République en personne, lors du Conseil des ministres du Jeudi 2 Septembre 2021, que cette mission a été initiée. D’après le ministre, le Chef de l’Etat a donné une semaine pour que tout soit fait afin d’installer les populations concernées sur le site. «Nous sommes donc venus pour voir ce qui est en train d’être fait. Pour voir comment vous travaillez, pour évaluer l’évolution du travail mais aussi pour vous écouter et nous faire toutes la situation», a expliqué le Ministre Laouan Magagi.

Après une brève présentation du site et de la situation globale, l’Administrateur du site a invité les membres de la délégation à visiter quelques échantillons de cases construites. Au cours des échanges l’Administrateur du site a soulevé quelques difficultés qui risquent de ralentir les travaux de construction des cases. «En 48 heures (à la date de cette visite) ce sont environs 320 cases qui ont été construites. Si nous disposons de l’ensemble du matériel, en moins de 5 jours nous pouvons finir tout ce qui est construction des abris. Donc notre préoccupation, c’est l’insuffisance du matériel de construction. Il y’a deux fournisseurs, mais c’est un qui est à la traine et nous profitons de cette opportunité pour vous demander d’intercéder auprès de ce fournisseur pour qu’il accélère de son côté», a indiqué le Colonel Boubacar Darantché. L’Administrateur du site a précisé qu’avec les abris déjà construits, l’acheminement des populations peut commencer parce que la répartition des parcelles a été déjà faite par la Ville de Niamey.

Pendant plusieurs heures le ministre, le gouverneur de la région, le président du Conseil de Ville de Niamey et les partenaires qui accompagnent cette opération ont échangé sur tous les aspects. La construction des douches est en cours, le service de santé sera installé dès le premier jour de l’arrivée des premiers occupants. Trois forages sont déjà opérationnels, les infrastructures scolaires suivront avant la prochaine rentrée scolaire et la sécurité du site est assurée par la Gendarmerie Nationale.

Après ce site, le ministre et la délégation se sont rendus au Camp Gamou où ils ont rencontré les populations pour leur annoncer la bonne nouvelle. Devant les membres du comité des sinistrés du Camp Gamou, le ministre Magagi Laouan a donné l’information qu’avant la semaine prochaine les opérations de transport de toutes les personnes va débuter. Il leur a demandé plus de discipline de courtoisie et de compréhension. «Toutes les dispositions concernant la sécurité, les services sociaux de base et de l’assainissement sont prises par le gouvernement pour vous accompagner dans ce processus d’installation», a-t-il dit.

A l’issue de ces visites, le ministre de l’Action humanitaire et de la gestion des catastrophes a exprimé toute sa satisfaction par rapport à l’évolution des travaux et à l’engagement de ceux qui sont chargés desdits travaux. M. Laouan Magagi a souligné que toutes les dispositions seront prises pour que chaque opérateur honore ses engagements dans le délai contractuel. Le ministre a souligné que d’ici une semaine, les 972 ménages seront sur ce site qui sera désormais un nouveau quartier de la Ville de Niamey. Il a remercié la Ville de Niamey pour avoir mis à la disposition du Gouvernement ce site qui compte environs 40.000 parcelles. Il s’agit des parcelles de 200 à 350 mètres carrés. Pour éviter le syndrome de SENO de 2012, le ministre a souligné que le Gouvernement et la Ville de Niamey ont pris toutes les dispositions nécessaires pour sécuriser les parcelles attribuées pour qu’elles ne soient pas vendues.

Ainsi, dans une semaine tous les 972 ménages concernés seront définitivement installés sur ce site. Pour ce qui est de l’électricité, la Ville de Niamey est en discussions avec la NIGELEC. En attendant la connexion du site au réseau de la NIGELEC, un système d’éclairage solaire est prévu et l’installassion débutera également dans les heures à venir (à partir de la date de cette visite), ont expliqué les responsables de la Ville de Niamey.

Ali Maman(onep)