Projet Filets Sociaux II Wadata Talaka: Bientôt le démarrage du Cash For Work dans trois communes de Tillaberi

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le projet Filets Sociaux Adaptatifs II Wadata Talaka vient d’achever des ateliers communaux en vue de sélectionner cinq (5) villages dans chacune des trois communes retenues dans la région de Tillaberi que sont Ouallam, Tondi Kandia et Fillingué. Les villages ainsi retenus bénéficieront durant deux (2) ans des activités de Cash For Work.

«La présente phase marque le point de départ de la mise en œuvre du dispositif opérationnel du travail contre argent ou Cash For Work dans les communes de la région», a déclaré M. Kalla Ibrahim, Représentant régional du Projet Filets Sociaux II Wadata Talaka à Tillaberi.

A titre illustratif, 5 villages ont été choisis à Ouallam où 550 personnes vont travailler pendant deux mois et seront payées par quinzaine. «Chaque jour travaillé correspondra à 1.300 FCFA. Le travailleur ordinaire va se retrouver avec 19.500FCFA à la fin de la quinzaine. Si on fait les calculs sur les deux mois, il bénéficiera de 78.000 FCFA et le chef d’équipe aura 1.500FCFA par jour soit 90.000 FCFA sur les deux mois», a-t-il précisé.

Le choix des villages se fait suivant des critères préalablement définis. Les ateliers se déroulent en présence des autorités administratives et coutumières, des directeurs départementaux de l’Agriculture, de l’Elevage, de l’Environnement, du Plan et un représentant de la Cellule Crise Alimentaire.

Le Représentant Régional du Projet Filets Sociaux Adaptatifs II Wadata Talaka a lancé un appel à l’endroit des populations bénéficiaires pour qu’elles s’approprient de cette activité. «Les ouvrages vont être réalisés et les infrastructures (routes ou les classes) seront aussi réhabilitées ou encore les bandes pare-feux seront construites pour protéger le pâturage. En un mot, toutes les activités rentrent dans le cadre de l’intérêt de la communauté», a indiqué M. Kalla Ibrahim. «C’est un travail que les communautés font pour elles-mêmes et nous les payons pour subvenir aux besoins de la famille, renforcer leur résilience face à la pénurie alimentaire», a-t-il conclu.

Le Cash For Work, est une des composantes phares du Projet Filets Sociaux Adaptatifs II Wadata dont les résultats ont été fortement appréciés par le gouvernement et ses partenaires en particulier la Banque Mondiale au regard du succès enregistré et sa forte capacité à contribuer au renforcement de la résilience des populations à faire face aux chocs climatiques avec l’épineuse question des déficits alimentaires.

Par Mahalmoudou Touré Maïmouna ANP/ONEP