Réception de don au ministère de la santé : Le Royaume d’Arabie Saoudite offre un appui financier de plus de 15 millions FCFA pour la lutte contre le choléra

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le ministre de la Santé publique, de la Population et des Affaires sociales, Dr Idi Illiassou Mainassara a réceptionné, vendredi dernier, un appui financier d’un montant de (100) mille riyals saoudiens soit plus de 15 millions FCFA, octroyés par le Centre Roi Salman de secours et des Actions humanitaires, sous l’impulsion du Serviteur des Deux Saintes Mosquées. Cette aide saoudienne vient ainsi en appui aux efforts du Ministère dans la lutte contre le choléra et les maladies diarrhéiques. C’est l’ambassadeur du Royaume d’Arabie saoudite au Niger SE Dr. Mukhlid Zaïd Alharbi qui a remis le don.

Selon le diplomate saoudien, cet appui s’inscrit dans le prolongement du rôle humanitaire du Royaume dans le domaine médical, après la précédente campagne d’interventions chirurgicales à l’Hôpital Général de Référence de Niamey, il y a deux mois de cela, menée par une équipe médicale saoudienne dépêchée par le Centre Roi Salman de Secours et des Actions humanitaires. Aussi, «le mercredi prochain 16 Février 2022, une campagne médicale humanitaire sera menée à l’Hôpital de Maradi à travers la Ligue Mondiale Islamique et un financement du Royaume. Elle portera sur des interventions chirurgicales ophtalmologiques au profit de 500 patients», annonce SE Dr. Mukhlid Zaïd Alharbi. Cela, dit-il, «dénote de l’intérêt du Royaume à venir en aide aux frères nigériens», a ajouté le diplomate saoudien.

Peu après avoir réceptionné cet appui, le ministre Idi Illiassou Mainassara a loué, à juste titre, la qualité des relations entre le Royaume de l’Arabie Saoudite et le Niger. «Ces relations se traduisent, entre autres, par des appuis multiformes au profit de notre communauté», a-t-il dit. «Ces différents gestes illustrent tout l’intérêt que le Royaume de l’Arabie Saoudite accorde au bien-être de la population nigérienne. Je demeure, du reste, convaincu que les efforts conjugués de l’Etat et de ses amis et peuples frères, contribueront de manière significative à améliorer la santé de nos concitoyens», a jouté le ministre en charge de la Santé publique.

«En effet, il est de notoriété publique que notre pays connait régulièrement des épidémies de choléra à intervalles plus ou moins rapprochés. La dernière en date remonte à 2021, avec 5.591 cas dont malheureusement 166 décès. Seule la région d’Agadez était épargnée», a souligné Dr. Idi Illiassou Mainassara pour qui, l’élimination du choléra nécessite une synergie d’actions de la part de tous les acteurs. Par ce geste les autorités saoudiennes viennent donc renforcer les mesures d’élimination du choléra en cours dans notre pays. Et le ministre

de la Santé a tenu à rassurer l’ambassadeur du Royaume d’Arabie Saoudite que «cet appui fera l’objet d’une utilisation rationnelle et efficiente par nos services compétents».

Ismaël Chékaré(onep)