Réception de matériels biomédicaux et équipements mobiliers offerts par la coopération allemande : Environ 600 millions FCFA d’équipements au profit des formations sanitaires de la région de Tillabéri

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le ministre de la Santé publique, de la Population et des Affaires Sociales, M. Idi Illiassou Mainassara, a réceptionné, hier dans l’après-midi, des mains de l’Ambassadeur de la République Fédérale d’Allemagne au Niger, un don d’une valeur estimée à 600 millions de francs CFA. Ce don est constitué de matériels biomédicaux et des équipements mobiliers destinés aux 208 formations sanitaires de la région de Tillabéri. La réception a eu lieu au cours d’une cérémonie organisée à cet effet aux magasins du Ministère de la Santé sis sur le boulevard Tanimoune de Niamey en présence de la directrice de la KFW et des cadres du Ministère de la Santé publique.

Ce don composé de mobilier médical, des équipements biomédicaux ainsi que des équipements de laboratoires offerts par le gouvernement allemand à travers la KFW, sont destinés aux formations sanitaires des 12 départements de la région de Tillabéri, à savoir Filingué, Abala, Balléyara, Banibangou, Ouallam, Ayorou, Tillabéri, Téra, Bankilaré, Say, Torodi et Kollo. Le ministre de la Santé publique, de la Population et des Affaires sociales M. Idi Illiassou Mainassara a annoncé que grâce à cet appui, les 28 centres de santé en cours de construction et de réhabilitation seront équipés. «Cette donation répond aux besoins pressant en matière de la santé de la reproduction et cadre bien avec la volonté et l’ambition des plus hautes autorités du Niger», a-t-il notifié.

Le Ministre a rappelé que dans le cadre de la coopération avec le gouvernement allemand, son département ministériel a bénéficié d’un important financement de 57 millions d’Euros, dont 42 millions d’Euros pour la région de Tillabéri et 15 millions d’Euros pour la région de Tahoua. «Un autre financement d’un montant de 14 millions d’Euros est acquis pour Tillabéri portant le montant de l’appui de la coopération allemande à travers la KFW à 71 millions d’Euros dans les deux régions. Ceci démontre une fois de plus l’excellence des relations entre nos deux pays et l’intérêt particulier de nos deux gouvernements à améliorer les conditions de vie de la population nigérienne», a souligné M. Idi Illiassou Mainassara. Il a ajouté que la mobilisation de ces financements, constitue une opportunité pour renforcer la demande et l’offre de soins et de services de santé de qualité à toute la population du Niger et en particulier celles de la région de Tillabéri. M. Idi Illiassou Mainassara a enfin assuré le donateur que ces équipements seront livrés et très bien utilisés dans les formations sanitaires bénéficiaires.

Pour sa part, l’Ambassadeur d’Allemagne au Niger SE Hermann NICOLAI a rappelé que la coopération entre son pays et le Niger date de longues années. «La coopération allemande est un partenaire historique et fidèle du Niger depuis plus de 50 ans. L’amélioration de l’accès des populations aux services sociaux de base a toujours été un objectif très important de cette collaboration», a-t-il déclaré. Le diplomate allemand a rappelé que la coopération allemande soutient le gouvernement nigérien dans le secteur de la santé depuis 2003 par la mise en œuvre des projets financés à travers la KfW. Les projets visent à renforcer le système de santé nigérien, particulièrement, l’amélioration durable de la prise en charge des grossesses, des accouchements et des nourrissons. «En 2020, conformément aux engagements de l’ancienne Chancelière de la République Fédérale d’Allemagne, l’extension du Programme de Santé de la Reproduction à la région a été lancée dans la région de Tahoua. Le montant global de la contribution allemande accordée pour l’ensemble des phases des Programmes Planning Familial ; Sensibilisation et Santé de Reproduction pour la période de 2016 à 2024 s’élève à 95 millions d’Euros, soit 62 milliards F CFA», a relevé SE Hermann NICOLAI avant de saluer les efforts fournis par le Niger dans l’atteinte des objectifs de développement.  

Ali Maman(Onep