Réception de matériels roulants et de dispositifs de lavage des mains : L’UNICEF s’investit dans l’appui aux acteurs du secteur de l’eau

Société
Spread the love

Sharing is caring!

 

Le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, M. Gado Sabo Moctar, a réceptionné, hier dans l’après-midi dans les locaux dudit ministère, des matériels roulants et des dispositifs de lavage des mains, acquis grâce au soutien financier et technique du Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF). Ce don est composé quatre véhicules 4X4 et 362 dispositifs de lavage des mains avec de l’eau potable et du savon. C’est la Représentante résidente de l’Unicef au Niger, Mme Félicité Tchibindat qui a remis ces matériels en présence des membres du cabinet du ministre et des cadres centraux.

La remise de ces matériels et équipements s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Projet « d’Accélération de l’Accès à l’Assainissement et à l’Eau potable pour tous, phase II. En effet l’un des objectifs majeurs de ce projet est de renforcer les capacités des acteurs du secteur de l’eau et de l’assainissement pour mieux planifier, coordonner, mettre en œuvre, suivre  et évaluer toutes les interventions en tenant compte des standards nationaux, des changements climatiques et des situations d’urgence d’ici 2021. En réceptionnant ce don, ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, M. Gado Sabo Moctar a précisé qu’au-delà de cette dimension d’assainissement total piloté par la communauté (ATPC), la Pandémie de la Covid-19 a confirmé l’importance de l’assainissement dans le développement économique et social de notre Pays. Ainsi, dans le cadre de la lutte contre la pandémie à coronavirus, le Niger, à l’instar de tous les pays du monde, a institué le lavage des mains à l’eau et au savon parmi les mesures les plus efficaces pour éviter la propagation du virus.

 

En plus des matériels roulants, les 362 Kits de lavage des mains à l’eau et au savon viennent appuyer le ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement dans le cadre de lutte contre la pandémie. Ces kits sont destinés à 85 établissements scolaires de la Ville ; 51 formations sanitaires de la capitale et au ministère de la Santé Publique.  Plusieurs sites,  places publiques, marchés et autres institutions de la ville de Niamey sont aussi concernés par ces dispositifs », a souligné le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement.  Par ce geste, a dit le ministre Gado Sabo Moctar, l’UNICEF vient de confirmer l’attachement de son institution à accompagner le Gouvernement de la 7ème République dans le cadre de l’atteinte des objectifs du sous-programme d’Hygiène-Assainissement du Programme Sectoriel Eau, Hygiène et Assainissement (PROSEHA 2016 – 2030),  dont de la feuille de route pour un Niger  est sans défécation à l’air libre à l’horizon 2030 et de la lutte contre la COVID-19 », a relevé le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement.

Auparavant, la Représentante-Résidente de l’Unicef au Niger, Mme Félicité Tchibindat a souligné que la remise de ce don confirme l’engagement indéfectible de l’Unicef  à accompagner le Niger dans le cadre de l’atteinte des objectifs du PROSEHA, en complément de l’appui au mécanisme commun de financement et de la réponse aux situations d’urgences. Evoquant la Situation de l’assainissement en milieu rural, Mme Félicité Tchibindat precise qu’elle reste alarmante. En effet, selon le rapport des indicateurs du Ministère en charge de l’Hydraulique, près de 68% des populations nigériennes pratiquent  encore la défécation à l’air libre, faute d’installations sanitaires, ou en raison de la permanence des mauvaises pratiques d’hygiène et d’assainissement. Selon elle, dans le cadre de son appui au gouvernement nigérien  à travers le programme de coopération Niger-Unicef 2019-2021, l’Unicef accompagne le Ministère de l’Hydraulique pour l’amélioration de l’accès durable aux infrastructures et services d’eau, hygiène et assainissement et à l’adoption des bonnes pratiques y afférentes. Mme Félicité Tchibindat devait aussi ajouter que l’appui de son institution est mis en œuvre à travers l’approche communale, eau hygiène et assainissement (WASH) depuis 2019  dans les régions de Maradi, et Tahoua et démarrera en ce mois d’août dans la région de Zinder, dans le cadre du programme  d’accélération de l’accès à l’eau et à l’assainissement pour tous ; (ASWA II) co-financé par les Gouvernements de la Grande Bretagne et des pays Bas.

Affirmant que l’UNICEF s’est positionnée très tôt comme un des partenaires majeurs du Ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement à travers l’appui à l’ensemble des Directions Régionales, Mme Félicité Tchibindat a indiqué que ces appuis ont permis le renforcement de l’accès à l’eau potable et à l’assainissement dans les centres de prise en charge et d’isolement de la Covid-19, ainsi que dans l’acquisition et la distribution de dispositifs de lavage des mains et de savon au profit des formations sanitaires, de l’administration, des places publiques et des écoles.

 

A titre illustratif, la Représentante-Résidente de l’Unicef au Niger a cité l’acquisition et la distribution de 362 dispositifs de lavage des mains multi-usagers en simultané au profit de 54 formations sanitaires, 71 places publiques et 85 écoles de la ville de Niamey. Ces gestes, a-t-elle poursuivi, viennent compléter l’existant et renforcer l’appui du Gouvernement, de la ville de Niamey et de différents partenaires concourant à la réponse. Ainsi, s’est-elle réjouie de l’excellence de la collaboration entre l’UNICEF et ce département ministériel.

 

Mamane Abdoulaye(onep)