Réception d’un don de véhicules et de motos du Fonds Commun : 19 véhicules 4×4 et 179 motos d’une valeur de 857 050 000 FCFA pour renforcer les capacités des services techniques des ministères sectoriels

Société
Spread the love

Sharing is caring!

 

 

Le Secrétaire Général du ministère de la Santé Publique, M. Abaché Ranaou, a présidé, hier, dans l’après-midi au magasin du Ministère de la Santé Publique sis à la zone industrielle de Niamey, la cérémonie de réception du don des moyens roulants offerts par le Groupe de la Banque Mondiale. Il s’agit de 19 véhicules 4×4 tout terrain et de 179 motocross 125, le tout d’une valeur de 857 050000 FCFA. La cérémonie s’est déroulée en présence des représentants des autres ministères  sectoriels concernés.

Après avoir reçu les clés des véhicules et des motos des mains de la Représentante Résidente de la Banque Mondiale au Niger, Mme Joelle Dehasse, le Secrétaire général du Ministère de la Santé Publique a expliqué toute la reconnaissance des plus hautes autorités et du peuple nigérien à la Banque Mondiale. «Ces approches constituent les stratégies à développer pour atteindre les différentes populations, humaines et animales. Le Niger apprécie, à sa juste valeur, les efforts consentis par la Banque mondiale dans le cadre du renforcement de nos systèmes de santé. C’est dire toute l’importance de ce geste pour les populations et nos départements ministériels en particulier qui, par cet appui, voient leurs capacités renforcées pour atteindre les objectifs qui leur sont assignés», a-t-il dit. Ce don, a ajouté le Secrétaire Général du Ministère de la Santé, rentre dans le cadre du Projet REDISSE III qui a pour objectif de développer et renforcer les capacités intersectorielles nationale et régionale pour la surveillance des maladies, la collaboration, la préparation et la réponse aux épidémies en Afrique. «Ce projet aborde les faiblesses systématiques au sein des systèmes de santé humaine, animale et environnementale qui entravent la surveillance efficace de la maladie et de la réponse dans sa vision holistique en renforcement de l’approche One Helth ou Une santé », a-t-il dit. D’un coût global de  857 050 000 FCFA, ces véhicules et motos seront utilisés pour les activités suivantes : la supervision des activités de surveillance épidémiologique et microbiologique des maladies ; les investigations des foyers des maladies ; le transport des échantillons prélevés du niveau CSI vers le niveau District pour les motos et   l’appui à la gestion des épidémies/épizooties. Ce don intervient au moment où le monde en général et le Niger en particulier font face à la menace de la pandémie du CORONAVIRUS. « Il contribuera à l’exécution de nos activités au moment où la pandémie due à la COVID 19 est en train de mettre à rude épreuve nos système de santé », a témoigné M. Abaché Ranaou.

Dans son mot introductif avant de remettre le don, la Représentante Résidente de la Banque Mondiale au Niger a exprimé toute la satisfaction de la Banque Mondiale par rapport à la coordination et la collaboration intersectorielle entre les ministères, en particulier, et les responsables de la santé humaine, la santé animale et la santé environnementale dans le cadre d’une «SEULE SANTE». Dans son allocution, elle a indiqué que ces moyens roulants vont contribuer à renforcer les capacités d’intervention rapide et permettre de mieux faire face aux défis de la surveillance, de dépistage et de prise en charge de tout cas de maladie émergente dans le domaine humain, animal et environnemental. Mme Joelle Dehasse a rassuré les autorités quant à la disponibilité de la Banque Mondiale à contribuer pour la consolidation du système de santé pour une amélioration de la capacité des systèmes de santé à travers les cas sévères et sauver des vies.

Ali Maman(onep) et Saâdatou Moussa (stagiaire)