Remise de matériel informatique à l’École normale de Niamey : La Fondation NOOR offre 20 ordinateurs au profit des élèves maîtres

Société
Spread the love

Sharing is caring!

La Fondation NOOR de la Première Dame, madame Bazoum Hadiza a offert, hier matin, 20 ordinateurs au profit des élèves de l’École normale Saadou Galadima de Niamey. Ce don  est une réponse à la promesse faite par le Chef de l’État Mohamed Bazoum de doter l’École normale d’une seconde salle informatique lors de sa visite, le 16 mars 2022, dans les locaux de l’établissement. C’est le Directeur exécutif de la Fondation NOOR, Dr Harou Oumarou qui a remis le matériel informatique à M. Idi Adamou, Directeur général de l’École normale Saadou Galadima au cours d’une cérémonie solennelle organisée dans l’enceinte de ladite école.

Peu avant la remise symbolique, le Directeur exécutif de la Fondation NOOR, Dr Harou Oumarou a indiqué que cet appui en ordinateurs se veut un cadre d’expression, de sympathie, de solidarité et de soutien à l’endroit des élèves maitres afin de renforcer leurs connaissances en outils informatiques. Il a ensuite rappelé qu’à travers la Fondation NOOR, la Première Dame s’engage personnellement à la réalisation des objectifs de la Fondation avec une attention particulière à poursuivre la culture de l’excellence, à promouvoir la protection et l’éducation de la jeune fille, et à combattre les mariages précoces.

Le directeur de l’École normale Saadou Galadima, M. Idi Adamou a salué la mise à disposition des ordinateurs au profit de l’École Normale. Il a ainsi souligné que cet acte «hautement magnanime et philanthropique vient à point nommé quand on sait que l’informatique et les technologies de l’Information et de la Communication pour l’enseignement constituent désormais une des composantes clé des services pédagogiques des écoles normales au Niger». M. Idi Adamou a aussi noté que selon l’UNESCO, les technologies de l’information et de la communication (TIC) sont, en peu de temps, devenues les piliers de la société moderne. Aujourd’hui, de nombreux pays considèrent la compréhension de ces technologies et la maitrise de leurs principaux concepts et savoir-faire comme partie intégrante de l’éducation de base, au même titre que la lecture et le  calcul.

Pour M. Idi Adamou, l’informatique a cette qualité de mettre à la disposition de la communauté éducative des moyens nouveaux pour construire des compétences par l’exploration des stratégies d’enseignement-apprentissage, l’appropriation, la diffusion des connaissances et savoirs. Enfin, M. Idi Adamou a réitéré ses remerciements à la Fondation NOOR tout en assurant que le matériel sera bien utilisé afin que l’effet escompté, à travers ce don soit visible et mesurable.

 Oumar Issoufou(onep)