Rencontre de plaidoyer en faveur du don du sang : Vers un partenariat fructueux entre les structures étatiques et le CNTS

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le Premier ministre, Chef du Gouvernement, M. Ouhoumoudou Mahamadou a présidé le samedi 11 juin dernier à Niamey, un ‘’brunch’’ autour des questions relatives au don du sang. Ce brunch organisé à l’attention des chefs d’entreprises, des structures étatiques, etc., est un cadre de plaidoyer de haut niveau pour une mobilisation conséquente en faveur du don de sang.

Cette initiative portée par l’influenceuse nigérienne, Dr. Djamila Ferjani avec l’appui de l’OMS au Niger s’inscrit dans le cadre des activités commémoratives de la journée mondiale des donneurs de sang. Le slogan de l’édition 2022 de cette journée est : «Donner son sang : un acte de solidarité. Rejoignez le mouvement et sauvez des vies!».

Lors de ce ‘’brunch’’, le Chef du Gouvernement, M. Ouhoumoudou Mahamadou a déclaré que le slogan de cette année est un appel à la générosité des participants, ainsi que leurs employés, car le don de sang est un don d’une partie de soi-même, un acte de solidarité unique et sans prix. Cet acte soulage une souffrance et sauve des vies. «Le Président de la République Chef de l’Etat, SE. Mohamed Bazoum et mon Gouvernement attachent une grande importance à la santé de la population en général et en particulier à la santé des femmes et des enfants qui sont la frange la plus vulnérable de la société. Aussi au-delà de cette journée mondiale, j’invite les participants à initier ou perpétuer ce geste citoyen et altruiste qu’est le don de sang afin que le besoin en sang des malades soit satisfait. Je vous invite alors à rejoindre le mouvement et à sauver des vies», a déclaré SE. Ouhoumoudou Mahamadou. 

Pour le Premier ministre Ouhoumoudou Mahamadou, la transfusion sanguine étant un maillon essentiel de tout système sanitaire, l’Etat, les partenaires techniques et financiers, les organisations de la société civile, le secteur privé et la nation tout entière, etc., doivent s’investir pour assurer la disponibilité du sang et des produits sanguins sur l’ensemble du territoire. «Conformément aux recommandations de l’OMS, le Niger a axé sa stratégie de promotion de don de sang sur le recrutement et la fidélisation des donneurs et des bénévoles qui constituent la source d’approvisionnement la plus sûr en produit sanguin de qualité», a notifié le Chef du Gouvernement avant d’adresser ses vifs remerciements au ministre en charge de la Santé publique, Dr. Illiassou Idi Mainassara, au Centre National de Transfusion Sanguine, ainsi qu’à l’Organisation Mondiale de la Santé pour avoir associé la Primature à cette rencontre sociale de haut niveau.

Pour sa part, la représentante de l’OMS au Niger, Dr Blanche Anya a expliqué que la transfusion sanguine permet de sauver des vies et d’améliorer la santé. Mais beaucoup de patients nécessitant la transfusion sanguine n’ont pas accès en temps opportun à ce sang. Elle a rappelé que le dernier rapport de l’OMS relève une augmentation de près de 110,5 millions de don de sang provenant des donneurs volontaires non rémunérés entre 2008 et 2018. Cependant 54 pays recueillent encore plus de 50% de leurs approvisionnements en sang par des dons de compassion, c’est-à-dire effectués par des proches ou les membres de la famille.

Quant à la directrice générale du CNTS, Dr. Zoubeida Mayaki, elle a invité la population à rejoindre le mouvement des donneurs volontaires afin de sauver des vies. «Nous osons espérer que cette rencontre sera le point de départ d’un long et fructueux partenariat entre vos structures et le Centre National de Transfusion Sanguine (CNTS). Car ce partenariat, une fois établi, permettra d’assurer la disponibilité des produits sanguins pour sauver des vies», a-t-elle dit.

Ce ’brunch’’ a été un véritable cadre d’échange entre les participants et les organisateurs sur les questions relatives au don du sang, principalement la mise en place d’un mécanisme afin de mobiliser les agents des différentes structures pour donner du sang régulièrement.

Abdoul-Aziz Ibrahim(onep)