Rencontre d’échanges sur le transfert de compétences dans le domaine de la santé publique : Le point des difficultés rencontrées et des perspectives

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Une rencontre d’échanges a regroupé, hier matin à l’hôtel de Ville de Niamey, les membres du bureau de l’Association des Municipalités du Niger (AMN), sous la conduite de son président, M. Abdou Ouhou Dodo et le ministre de la Santé Publique, de la Population et des Affaires Sociales, Dr  Illiassou Idi Maïnassara. La rencontre a permis aux deux parties de faire le point de la mise en œuvre des différents aspects de transfert de compétences et des ressources aux collectivités dans le secteur de la santé ; d’échanger sur les difficultés et préoccupations afin d’améliorer la collaboration entre les municipalités et les différents services décentralisés du ministère de la Santé Publique.

De prime abord, Dr Djibo Garba, rapporteur de la cellule de transfert de compétences au Ministère de la Santé Publique a rappelé les domaines concernés dans le processus de ce transfert de compétences au niveau des communes et régions. Ainsi, au niveau communal, il s’agit de la construction, l’entretien et la gestion des cases de santé ; la construction, l’entretien et la gestion des centres de santé intégrés ; la construction, l’entretien et la gestion des hôpitaux de district. Au Niveau des régions il s’agit de la construction, l’entretien et la gestion des

Centres Hospitaliers Régionaux, des Centres de Santé de la Mère et de l’Enfant, et autres centres régionaux spécialisés ; la gestion du personnel mis à disposition ; la présidence du comité régional de santé ; l’organisation du système de la gratuité des soins, conformément aux textes en vigueur, l’identification des bénéficiaires, la recherche de tiers payant et le remboursement.

D’après le président de l’Association des municipalités du Niger (AMN), M. Abdou Ouhou Dodo, cette rencontre avec le ministre en charge de la Santé Publique a permis de faire un plaidoyer pour solliciter l’accompagnement dudit ministère dans le cadre de la mise en œuvre du programme de transfert de compétences. Pour le président de l’AMN, les efforts de l’État sont indispensables en plus de l’appui important des partenaires aux collectivités.

À l’issue de la rencontre, le ministre en charge de la Santé publique a indiqué que cette dernière a permis de faire le point sur les difficultés et de dresser des perspectives. Elle a également permis «de toucher du doigt les difficultés liées à la gestion non seulement des centres de santé intégrés au niveau départemental en ce qui concerne les districts et au niveau régional, en ce qui concerne les Centres Hospitaliers Régionaux et les centres de la mère et de l’enfant et tous les autres services régis par la participation communautaire». «Quand on parle de participation communautaire, on doit voir l’implication des municipalités à tous les niveaux de la pyramide. Le maire doit jouer un grand rôle, il doit guider toutes les actions qui concourent à l’amélioration de la santé de la population», a précisé Dr Illiassou Idi Maïnassara.

Le ministre en charge de la Santé publique a ensuite noté que les échanges ont été très fructueux. Il a par ailleurs annoncé la tenue prochaine de forums régionaux afin de pallier le déficit de communication et de partage d’informations. Le ministre de la Santé Publique, de la Population et des Affaires Sociales a rassuré le bureau de l’Association des municipalités du Niger de la disponibilité de son département ministériel pour l’accompagnement souhaité. Dr Illiassou Idi Maïnassara a enfin encouragé les municipalités pour les énormes réalisations afin d’atteindre les objectifs qui leur sont assignés.

 Oumar Issoufou(onep)