Rencontre du Président de la république avec les représentants des ONG et associations de développement : Les respects des dispositions légales et réglementaires par les ONG-AD au centre des échanges

Audiences

Le Président de la République, S.E. Mohamed Bazoum a rencontré hier après-midi les représentants des organisations non gouvernementales et des associations de développement (ONG-AD). Cette rencontre s’inscrit dans le cadre de la série de rencontres engagée par le Chef de l’Etat avec les différentes couches socioprofessionnelles du pays. Au cours de cette rencontre, le Chef de l’Etat a souligné le rôle important que jouent les ONG-AD dans la vie du Niger. Il s’est agi d’échanger sur les préoccupations que leurs interventions suscitent. Dans le discours qu’il a prononcé à cette occasion, le Chef de l’Etat a salué les interventions de ces organisations et associations qui «ont de façon continue, affirmé et confirmé leur rôle d’instrument privilégié de solidarité nationale et internationale à travers une mobilisation remarquable pour soutenir les efforts de l’Etat du Niger tant en période normale qu’en temps de crises».

Cependant, malgré les résultats significatifs obtenus dans divers domaines, le Président de la République a déploré le fait que les ONG-AD se plient de moins en moins aux dispositions légales et réglementaires encadrant leurs activités. Ce qui selon le Chef de l’Etat est de nature à ruiner la crédibilité dont elles jouissent de la part de l’Etat. Face à ces manquements, le Président Bazoum a instruit le ministère de l’aménagement du territoire et du développement communautaire pour mettre en place un dispositif visant à intensifier la communication sur le respect par les ONG/AD des règles administratives et de redevabilité vis-à-vis de l’Etat. (Lire, en page 3, l’intégralité du discours du Chef de l’Etat).

Rahila Tagou(onep)