Rencontre virtuelle Spéciale avec la Fondation ‘’Magic Système’’ : Quand des artistes s’engagent pour le développement du continent

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Les célèbres artistes du groupe ‘’Magic Système’’ font parler d’eux depuis plus de deux décennies. Ils sont très connus grâce à l’interprétation de chansons à thème festif et au rythme dansant, dont les singles ‘’Premier Gaou n’est pas Gaou wooo’’ sortis en (1999), ‘’Bouger bouger’’ en 2005, Zouglou dance (2007).

Créé en 1996 par des artistes ivoiriens, le groupe ‘’Magic Système’’ donna naissance en 2014 à une Fondation dite ‘’Fondation ‘’Magic Système’’. Compte tenu des succès enregistrés et des initiatives louables de cette fondation, le Réseau des Médias Africains pour la Promotion de la Santé et l’Environnement (REMAPSEN) a organisé le mardi 5 avril 2022, un Webinaire spécial avec le responsable de la Fondation ‘’Magic Système’’, M. Traoré Salif dit A’SALFO. Le but de cette rencontre virtuelle est d’édifier les journalistes membres du réseau, sur l’expérience, les efforts et l’engagement de la Fondation ‘’Magic Système’’ pour contribuer au développement du continent.  

Cette fondation qui œuvre aujourd’hui dans 4 domaines, à savoir l’éducation, la santé, l’environnement et la culture, contribue incontestablement au bien-être des populations à travers des actions sociales. Au total, la Fondation Magic System a construit une maternité, réaménagé des centres de santé, construit 9 écoles dont les 6 ont été déjà réceptionnées et les 3 sont en cours de finalisation, etc. Dans le domaine de l’environnement la fondation Magic System organise régulièrement une foire régionale de recyclage des déchets.

Lors de ce webinaire, le président du REMAPSEN, M. Bamba Youssouf, a salué et félicité la fondation ‘’Magic Système’’ qui fait la fierté de la culture africaine. 

Selon M. Traoré Salif, cette fondation a été créée simplement pour venir en aide aux populations démunies. L’idée de la création de la fondation fait suite à une visite dans un camp de réfugiés à l’occasion d’une campagne de sensibilisation. « On parle d’un quartier pauvre et précaire où le vécu quotidien est plus qu’alarmant. Et quand on a la chance de faire partie de ce genre de quartier et qu’on arrive à se faire une petite place dans la société, on doit regarder derrière et revenir aider les autres. Le déclic est venu lors d’une visite dans un camp de réfugiés où, on devrait passer des messages de sensibilisation. En allant, nous nous sommes rendu compte que les gens n’attendent pas seulement de la musique ou des chansons de notre part. Ce qui nous a poussé à acheter des sacs de riz, des pâtes alimentaires, etc. symboliquement pour aller offrir aux populations. Et j’ai vu tout le plaisir que ce geste à fait à ces gens. Et j’ai compris que souvent, il y a des dons qui sont symboliques mais d’une grande importance aux yeux des bénéficiaires. Et nous, il était de notre devoir de donner la joie à tous ceux qui sont dans des conditions difficiles » a affirmé le président de la Fondation ‘’Magic Système’’. 

Par ailleurs, M. Traoré Salif dit A’SALFO a précisé que sa fondation mettra un accent particulier sur l’éducation. « Pour moi, dit-t-il, l’éducation est la base du développement de toute nation. Nous investissons dans la construction d’écoles pour donner un cadre confortable à nos petits frères de pouvoir aller aisément à l’école ».

S’agissant des sources de financement de la fondation, M. A’Salfo a précisé que certaines actions de la fondation se font sur fonds propres. Mais l’essentiel des fonds proviennent du partenariat que la fondation entretient avec les institutions locales et internationales, des bailleurs de fonds et des investisseurs dans plusieurs domaines.  

La fondation n’est pas faite pour aider seulement la population ivoirienne.

« Aujourd’hui, nous négocions avec nos partenaires qui sont prêts à nous accompagner pour construire des écoles hors de la Côte d’Ivoire. Nous nous attelons à pouvoir faire bénéficier toutes les populations vulnérables qui vivent sur le continent africain de certains avantages » a-t-il promis. 

Les artistes légendaires de ce groupe mythique, ‘’Magic Système’’, doivent servir d’exemple à la jeunesse africaine, particulièrement certains artistes qui attendent tout de l’Etat.

Par  Abdoul-Aziz Ibrahim(onep)