Rentrée scolaire 2020-2021 : Le ministre Daouda Mamadou Marthé donne le coup d’envoi à l’école Angela Markel de Goudel

Société
Spread the love

Sharing is caring!

 

 

Le ministre de l’Enseignement primaire, de l’Alphabétisation, de la Promotion des langues nationales et de l’Education civique, M. Daouda Mamadou Marthé, a donné hier 15 octobre 2020, le coup d’envoi de la rentrée scolaire 2020-2021 des écoles primaires, secondaires, professionnelles et techniques, à l’école primaire Angela Markel sise au quartier Goudel. Accompagné du ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, M Gado Sabo Moctar, du Gouverneur de Niamey, M. Issaka Hassane Karanta, des cadres de son ministère et des responsables régionaux de l’éducation, le ministre Marthé a aussi visité le Centre d’Enseignement Secondaire (CES) ZAM dudit quartier et les Centres d’Enseignements Techniques (CET) Niamey I et II, situés au quartier Yantala.

Partout où la délégation est passée, elle a été accueillie par les responsables et les enseignants et enseignantes desdits établissements. Le ministre s’est ainsi rendu dans les classes, les ateliers, les administrations et les cours des établissements visités. Après avoir constaté l’effectivité de cette rentrée scolaire, reportée à cette date du 15 octobre à cause des inondations, qui ont fait que les salles des classes étaient occupées par les sinistrés, ainsi que le début des cours dans certaines classes, le ministre a tenu à distribuer les fournitures scolaires aux élèves, à leur prodiguer des conseils et à les encourager pour la réussite de leurs cursus scolaires.

Par la suite, M. Daouda Mamadou Marthé a rencontré les corps enseignants des différents établissements qu’il a encouragés et auxquels il a souhaité une bonne année scolaire 2020-2021. « Cette rentrée scolaire particulière, qui intervient à une période où notre pays continue à vivre la pandémie de la Covid-19, coïncide aussi avec la Journée mondiale de lavage des mains, ce qui explique la présence à nos côtés du ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement. « Le programme de la Renaissance Acte II du Président de la République SEM Issoufou Mahamadou opte pour une scolarisation des enfants nigériens de 0 à 16 ans et mieux une forte scolarisation de la jeune fille», a rappelé le ministre Marthé.

« Toutes les dispositions sanitaires, matérielles et humaines sont prises, par les autorités, pour une effectivité de cette année scolaire. Je lance un appel à tous les élèves et enseignants de faire en sorte que cette année soit aussi celle de la réussite scolaire à tous les niveaux et dans tous les secteurs», a-t-il ajouté.

Enseignant de carrière, le Gouverneur de la Région de Niamey, M. Issaka Hassane Karanta, s’est aussi adressé aux enseignants et aux élèves. Dans son intervention, M. Karanté a souhaité tout d’abord bon retour aux élèves et une très bonne rentrée scolaire et que l’année scolaire 2020-2021 soit meilleure que les autres années et encore que cette année connaisse beaucoup plus d’accalmie et un rythme régulier et sérieux dans les études. « En ce moment où nous avons décidé de relever le défi en matière de scolarisation et de formation de nos enfants sur lesquels pèsent l’avenir de ce pays, nous avons décidé de faire la promotion de l’excellence et la discipline», a-t-il poursuivi.

Le Gouverneur Issaka Hassane Karanta a ensuite donné des conseils aux élèves et aux enseignants avant de distribuer aussi aux élèves des fournitures scolaires. « Cette rentrée n’est pas politique ; c’est une vraie rentrée scolaire ; toutes les conditions sont réunies et l’Etat a fait ce qu’il a à faire, c’est-à-dire que les fournitures ont été ventilées à temps et que les enseignants sont là en nombre et en qualité ; donc, le reste appartient au temps, c’est dire aux enfants de continuer à bien se conduire, de refuser l’insolence et le désordre et aux enseignants de prendre leurs responsabilités que l’Etat nigérien leur a confiées, celles d’éduquer, d’instruire et de promouvoir l’avenir de ses enfants », a-t-il conseillé.

 

 

Par Mahamadou Diallo(onep)