Réunion des cadres du Ministère de la Communication à Dosso : La contribution du secteur à l’atteinte des objectifs du Programme de Renaissance Acte III, au centre des échanges

Société
Spread the love

Sharing is caring!

C’est sous le thème «Contribution du secteur de la communication à l’atteinte des objectifs du Programme de la Renaissance Acte III du Président de la République son Excellence Mohamed Bazoum» que s’est ouverte hier à Dosso, la rencontre annuelle des cadres du Ministère de la Communication et des structures sous tutelle. La cérémonie d’ouverture a été placée sous la présidence du ministre de la Communication, chargé des relations avec les institutions, M. Zada Mahamadou en présence des autorités administratives, des responsables centraux du Ministère et de nombreux invités.

Il s’agira au cours de ce rendez-vous annuel des cadres du ministère de la Communication de réfléchir et d’échanger sur la place de la communication dans la mise en œuvre du Programme de Renaissance Acte III. Ainsi, l’Office de Radiodiffusion télévision du Niger (l’ORTN), l’Office National d’Edition et de Presse (ONEP), l’Agence Nigérienne de Presse (ANP), doivent présenter chacun en ce qui le concerne une communication sur les actions entreprises dans le domaine de la modernisation de leurs équipements, leur contribution à l’attente du Programme de Renaissance Acte III initié par le  Président de la République, les défis auxquels ils sont confrontés ainsi que leurs perspectives.

L’agence Nigérienne de diffusion s’appesantira elle sur les actions réalisées dans le cadre de la Télévision Numérique Terrestre (TNT), celles à entreprendre dans le cadre de la résorption des zones d’ombre et ses perspectives. Quant à l’Institut de Formation aux Techniques de l’Information et de la Communication (IFTIC), il focalisera sa présentation sur les actions entreprises pour moderniser ses équipements techniques, les défis à relever dans le domaine de la formation et les perspectives pour en améliorer la qualité. L’administration centrale, elle présentera deux communications dont l’une portera sur l’amélioration de l’environnement juridique et professionnel des secteurs des médias et l’autre sur la visibilité des institutions républicaines.

A l’ouverture des travaux, le ministre de la Communication, chargé des institutions a indiqué que le thème de la présente rencontre interpelle et rappelle à tous les acteurs de la communication, le rôle éminent qu’ils sont appelés à jouer, particulièrement dans un contexte spécifique de l’évolution du secteur. Le ministre M. Zada Mahamadou s’est beaucoup appesanti sur l’importance que le gouvernement accorde à la communication et l’espoir qu’un tel regroupement suscite pour le renforcement de la contribution du ministère à la matérialisation des objectifs communs du gouvernement contenus dans la Déclaration de Politique Générale en vue de l’atteinte des objectifs poursuivis par la Politique Nationale de Communication pour le Développement (PNCD), stratégie sectorielle du ministère de la Communication.

«Notre Pays a enregistré ces dix dernières années des progrès remarquables en matière de communication. Pour maintenir le cap, le gouvernement poursuivra la création d’infrastructures de communication, la formation des acteurs et les appuis multiformes aussi bien aux médias publics que privés», a souligné M. Zada Mahamadou. Il a, de ce fait, réaffirmé la volonté du gouvernement à ne ménager aucun effort pour que la communication joue encore plus et mieux son véritable rôle de vecteur de développement. Le ministre de la Communication, chargé de relations avec les institutions a rassuré les participants à la rencontre que les propositions qu’ils formuleront, seront examinées avec la plus grande attention et avec la diligence requise. M. Zada Mahamadou a, au passage, évoqué la question de la convention collective de la presse signée le 29 novembre 2021 sous l’égide du gouvernement entre les employeurs et les travailleurs des entreprises de presse en vue d’améliorer l’environnement. «C’est, a-t-il notifié, une lueur d’espoir qui s’ouvre désormais pour le monde de la presse que les différents acteurs sont appelés à entretenir et à consolider».

Auparavant, le gouverneur de la région de Dosso M. Albachir Aboubacar s’est réjoui du choix porté sur sa région pour abriter la présente réunion. Le secteur de la communication a-t-il indiqué de par son caractère transversal accompagne tous les domaines de développement social, économique et culturel. Il assure la visibilité de l’action gouvernementale et des actions menées également au niveau des régions. La région de Dosso a souligné M. Albachir Aboubacar fonde beaucoup d’espoirs sur cette rencontre annuelle des cadres du ministère de la Communication et attend avec l’attention et la diligence requises les différentes recommandations et conclusions qui en découleront et qui une fois mises en œuvre permettront d’assurer la visibilité de toutes les actions que mènent les autorités et au-delà, celle du Niger.

Le ministre de la communication, chargé des relations avec les institutions a mis à profit son séjour à Dosso pour visiter la station régionale ORTN, le bureau régional ANP et le faisceau hertzien pour s’enquérir de leur fonctionnement.

Mahamane Amadou ANP-ONEP/Dosso