Réunion du comité de pilotage du Commissariat à l’Organisation du Hadj et de la Oumra (COHO) : Les membres du comité échangent sur les dispositions à prendre pour l’organisation du Hadj 2020

Société
Spread the love

Sharing is caring!

 

 

Le Ministre, Directeur de Cabinet du Premier Ministre, M. Hama Souley, a présidé, hier matin, dans la salle de banquet de la primature, une réunion du Comité de pilotage du Commissariat à l’Organisation du Hadj et de la Oumra (COHO). Les membres du comité échangeront sur plusieurs points dont principalement l’organisation du Hadj 2020. La réunion s’est déroulée en présence de la Directrice du Cabinet Adjointe en Second du Premier Ministre et de tous les autres membres du comité.

A l’ouverture des travaux de cette réunion, M. Hama Souley a informé les membres du Comité que ladite réunion se tient sur instruction du Premier Ministre, Chef du Gouvernement, en vue d’échanger sur l’organisation du Hadj 2020. La réunion aura à adopter le compte rendu de la précédente réunion et échanger sur les questions diverses. Le Comité de pilotage est l’organe chargé de l’orientation du COHO dans tout ce qui est organisation du Hadj au Niger.

En attendant les conclusions de cette réunion, l’on se rappelle du contexte sanitaire lié à la pandémie du Coronavirus qui affecte le monde entier. Cette situation a causé l’interdiction de tout rassemblement de quelque nature qu’il soit dans plusieurs pays du monde. Pour la première fois dans l’histoire récente, les lieux des cultes, y compris les Saintes Mosquées, ont été fermés et interdits d’accès aux fidèles.  Cette mesure a pour objectif de lutter contre la propagation du virus car, selon les spécialistes, les contacts entre les humains favorisent sa propagation.

Le monde musulman était plongé dans un climat d’incertitude pour la problématique d’accomplir le 5ème Pilier de l’Islam. D’ailleurs, dans un de ses communiqués sur la pandémie, le Gouvernement Saoudien a, à un moment demandé, aux candidats au pèlerinage à la Mecque de repousser leur réservation. « Dans les circonstances actuelles, dans un contexte de pandémie mondiale, nous avons demandé à Dieu de nous sauver et le royaume tient à protéger la santé des musulmans et des citoyens. (…) Nous avons donc demandé à nos frères musulmans de tous les pays d’attendre jusqu’à ce que la situation soit clarifiée», a déclaré le ministre saoudien chargé du Hadj, Mohammed Banten.

Aujourd’hui, tous les musulmans du monde entier attendent impatiemment l’amélioration de cette   situation. Ces derniers temps, le monde entier fait face à un retour de la maladie. Selon l’Agence Saoudienne de Presse, à la date du 16 juin 2020, le ministre adjoint de la santé, porte-parole du ministère, Dr Muhammad Al-Abdali, a annoncé l’enregistrement de 4267 nouveaux cas confirmés du coronavirus (COVID-19), portant ainsi le nombre total de cas confirmés dans le Royaume à 136315 cas, dont 45723 cas actifs qui reçoivent toujours des soins médicaux, la plupart d’entre eux étant dans un état de santé rassurante et 1910 sont dans un état critique. Selon toujours la même source, 51% des nouveaux cas sont Saoudiens, 49% étrangers, 31% sont des femmes, 69% sont des hommes, 4% sont des seniors, 9% sont des enfants et les adultes représentent 87% des cas.

Le Hadj, est le plus grand rassemblement annuel des fidèles musulmans. Il enregistre, chaque année, environ deux millions de personnes à La Mecque et à Médine. Dans la foulée, la Oumra ou petit pèlerinage a déjà été suspendu par les mêmes mesures de lutte contre la propagation du coronavirus.

 

 

 

Par Ali Maman(onep)