Réunion sur le secteur de l’éducation à la Présidence de la République : La question du recrutement des enseignants au centre des échanges entre le chef de l’Etat et les ministres concernés

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SE Bazoum Mohamed a présidé une réunion de concertation, hier matin, avec les ministres du secteur de l’Education, élargie aux ministre des Finances et de l’Emploi sur la question du recrutement des enseignants. La réunion qui s’est déroulée en présence du Premier ministre, Chef du gouvernement, SE Ouhoumoudou Mahamadou s’inscrit dans le cadre du suivi des orientations du Président de la République concernant le secteur de l’éducation.   

«Nous sommes aujourd’hui sortis entièrement satisfaits, nous les ministères en charge de l’éducation. Des grandes orientations seront bientôt mises en œuvre, des décisions vont être prises pour améliorer la qualité de l’éducation, à travers le recrutement d’une certaine catégorie d’enseignants, tout en permettant dans le même sens à beaucoup des jeunes nigériens d’avoir de l’emploi », a dit le Secrétaire général du Ministère de l’Education Nationale, M. Mohamed Zeidane, au sortir de la réunion. Le gouvernement donnera les détails de cette perspective, dans les prochains jours, a-t-il poursuivi.

Cependant, d’ores et déjà, les départements ministériels concernés sont allés sur l’objectif de mettre fin à la contractualisation dans l’enseignement général tout comme dans les écoles techniques et

professionnelles. « Nous allons former des élève-maîtres qui vont entrer à l’école normale avec le niveau Bac » a indiqué le Secrétaire général de l’Education Nationale, parlant de l’enseignement de base.

L’engouement serait déjà perceptible au niveau des directions régionales, pour le dépôt des dossiers des bacheliers motivés à embrasser le métier de l’enseignement. « C’est une grande satisfaction pour nous », s’est réjoui Mohamed Zeidane qui salue l’engagement civique des jeunes qui répondent à l’appel au sursaut inclusif lancé par le président Bazoum pour l’amélioration de la qualité de l’éducation. Le Secrétaire général du Ministère de l’Education Nationale a ajouté que les appelés du service civique vont être en majorité orientés vers l’enseignement.

 Ismaël Chékaré(onep)