Santé de la Mère et de l’Enfant en milieu Communautaire : World Vision injectera 4 milliards de FCFA pour accompagner la politique sanitaire du Niger

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Au Niger, environ 21% de décès néonatals résultent d’une septicémie et le taux de mortalité des enfants de moins de 5 ans atteint 80 pour 1000 naissances vivantes. C’est dans ce contexte que l’ONG Internationale World Vision a procédé au lancement du Projet Every Last One Campaign ‘‘Act To Save’’ ou Jusqu’au Dernier, «Agir Pour Sauver» au Centre de Conférence Internationale Mahatma Gandhi de Niamey. D’un coût global d’environ 4 milliards FCFA pour la période 2021-2024, ce projet vise à contribuer à la réduction de la mortalité néonatale et infantile dans les régions de Dosso et Maradi au Niger.

Ce projet vient ainsi réaffirmer l’engagement de World Vision dans l’accompagnement à l’atténuation des défis liés à la malnutrition chez les enfants de moins de 5 ans.

Le projet cible environ 445. 000 personneset touche trois volets essentiels à savoir : Contribuer à mettre en œuvre des interventions fondées sur des données probantes visant à prévenir la maladie chez la mère et l’enfant ; former, recycler et équiper les relais communautaires en matière de diagnostic et de traitement pour sauver la vie des enfants malades de moins de 5 ans et enfin investir dans l’amélioration axée sur les formations sanitaires pour réduire la mortalité maternelle et néonatale au cours des soins cliniques,décline le Directeur National de l’ONG Internationale World Vision Monsieur Yves Habumugisha.

A cette occasion, le Secrétaire Général du Ministère de la Santé Publique, de la Population et des Affaires Sociales Docteur Ranaou Abaché a remercié l’ONG Internationale World Vision au Niger pour l’appui au secteur de la santé et à l’amélioration des conditions de vies des femmes et des enfants au Niger. «Cela  a permis de réduire significativement le taux de mortalité maternelle et infantile dans ses zones d’interventions. Ce qui est de nature à accélérer les efforts du gouvernement dans l’atteinte du troisième Objectifs de Développement Durable lié à la bonne santé et le bien-être et suscite l’espoir d’une santé universelle d’ici 2030», affirme Docteur Ranaou Abaché.

Rappelons que cette initiative de l’ONG Internationale World vision qui interviendra dans 4 communes de la région de Dosso et 2 communes de la région de Maradi vient renforcer la dynamique engagée parl’Etat du Niger depuis plusieurs années.C’est au total 22 districts sanitaires qui bénéficieront des interventions du projet Every Last One Campaign ‘‘Act To Save’’ ou Jusqu’au Dernier, ‘‘Agir Pour Sauver’’. Cette démarche de capitalisation des acquis en matière de santé de la mère et de l’enfant va mieux répondre aux besoins des populations. Pour mieux accompagner les actions du Gouvernement du Niger dans le domaine de la santé, World Vision Niger à travers ses projets et programmes envisagede soutenir environ 1 745 000 enfants vulnérables afin de leurs garantir la santé, la sécurité alimentaire et l’éducation d’ici 2025. Toutechose qui permettra au Niger d’être au rendez-vous universel des Objectifs de Développement Durable.

A travers sa vision ‘‘Pour chaque enfant, la vie dans toute sa plénitude et notre prière pour tous, la volonté d’y parvenir’’l’ONG Internationale World vision intervient depuis plusieurs années en faveur des communautés nigériennes vulnérables.

(Source : RENJED)