Séance de travail entre le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement du Niger et le ministre danois de la Coopération au développement : L’amélioration de l’accès à l’eau potable pour les populations au centre des échanges

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, M. Adamou Mahaman, a eu, le jeudi 31 Mars dernier dans l’après-midi, une séance de travail avec le ministre danois de la Coopération au développement M. Flemming Moller Mortensen en visite de travail au Niger. Au cours de cette séance de travail, le ministre Adamou Mahaman a fait un rappel des différentes réalisations faites dans le cadre de la coopération entre le Niger et le Danemark. Il a aussi soumis à l’appréciation du ministre danois, un certain nombre de doléances pouvant contribuer à améliorer les conditions d’accès à l’eau potable au Niger plus précisément dans les régions de Zinder et de Diffa.

Pour ce qui est des réalisations faites dans le cadre de la coopération entre le Niger et le Danemark, le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, a rappelé les deux grands programmes financés par le Danemark. Le premier, a été réalisé sur la période 2001-2006 dans les régions de Zinder et de Diffa avec une enveloppe globale de plus de 4 milliards de franc cfa. A cela s’est ajoutée une deuxième phase avec un autre programme de 2007 à 2011 toujours dans les régions de Diffa et Zinder avec un financement de plus de 9 milliards. Ce programme a permis de réaliser plusieurs ouvrages et d’améliorer les conditions d’accès à l’eau potable (avec un record de plus de 65.000 personnes touchées en termes d’accès à l’eau potable). Le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement a par la même occasion confié à la délégation danoise qu’il y a eu la même phase de ce programme toujours dans la région de Zinder avec l’appui de la coopération luxembourgeoise par une enveloppe de plus de 18 milliards de FCFA.

«Depuis 2016, nous sommes sur une phase 2017-2022 dans le cadre du mécanisme commun de financement des actions dans le domaine de l’eau et de l’assainissement, avec un budget global de plus de 16 milliards  Fcfa investi», a déclaré M. Adamou Mahaman. Cela a permis d’améliorer significativement l’accès à l’eau potable sur l’ensemble des régions.

Cependant, pour le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, ce qui est important, c’est de rappeler, tout le travail d’échange effectué dans le cadre de l’urgence. En effet le ministre, a précisé que lorsque le Président de la république SEM. Mohamed Bazoum a initié son programme de retour des personnes déplacées dans la région de Diffa, la coopération danoise, est la première qui a accompagné le ministère de l’Hydraulique pour réhabiliter l’ensemble des ouvrages hydrauliques sur les 19 villages. Ce programme a expliqué M. Adamou Mahaman est en cours dans ces villages car il y a des ouvrages qui sont dégradés et qui nécessitent une réhabilitation pour permettre à la population d’avoir accès à l’eau et à l’assainissement.

Pour ce qui est des programmes en cours, Le ministre a souhaité voir dans quelle mesure la coopération danoise peut densifier l’accompagnement du ministère avec des financements complémentaires dans des zones bien spécifiques comme Zinder où le taux d’accès est à 35%. Il s’agit aussi de densifier l’accompagnement qui est déjà en cours pour faire face à toutes ces questions de changement climatique, de résilience en lien avec l’eau.

Pour sa part, le ministre danois de la Coopération au développement a salué les efforts réalisés dans le cadre de l’amélioration de l’accès à l’eau potable. Selon lui, lorsqu’on regarde la situation géographique du Niger à partir du Danemark, on déduit que le Niger a de faibles ressources en eau mais force est de constater que beaucoup d’efforts ont été réalisés. M. Flemming Moller Mortensen a annoncé que le Danemark est en train de préparer un nouveau plan stratégique qui va commencer en 2023. Et dans le cadre de ce plan, il souhaite voir ce que le Danemark et le Niger peuvent faire ensemble pour améliorer la situation de la fourniture en eau potable au Niger.

 Rahila Tagou(onep)