Séance de travail entre les femmes parlementaires et un émissaire du Groupe Egmont au Niger : Renforcement des capacités des femmes parlementaires dans le volet Diplomatie-Développement-Défense

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Les femmes parlementaires ont organisé, hier dans l’après-midi, une séance de travail avec M. Henry Glorieux responsable Programme Manager-Education-Training à  la représentation du Groupe Egmont au Niger. Cette rencontre a pour objet de voir comment accompagner les femmes leaders dans le cadre du renforcement de leur capacité dans le domaine de Diplomatie-Développement-Défense (3D). La rencontre a été présidée par la 2ème Vice-présidente de l’Assemblée nationale, l’honorable Hadiza Seyni Zarmakoye.

D’après l’honorable Mme Abdou Nana Aicha, leur rencontre avec le représentant du Groupe Egmond concerne la mise en œuvre du projet. « Ils sont là pour accompagner les femmes leaders dans le cadre du renforcement de capacité au sujet de Diplomatie-Développement-Défense », a-t-elle déclaré. Selon elle, dès que ce projet voit le jour, « nous allons faire des propositions pour l’élargir, non seulement à des femmes parlementaires, mais nous allons également organiser une caravane de sensibilisation incluant les dix femmes leaders qui seront formées avec les femmes parlementaires », a ajouté la parlementaire nigérienne.

Quant au représentant du Groupe Egmont, ils ont déjà une formation des diplomates en cours. Mais selon lui, sa  mission consiste à l’identification du projet d’accompagnement des dix femmes leaders de la fonction publique du Niger qui se résume en des formations, savoir être et savoir-faire dans les domaines tels que la communication, la médiation, la négociation etc. «  le Projet a un parcours d’accompagnement d’une durée de six mois qui débute cette année pour marquer les 50 ans de la bonne coopération entre le Niger et la Belgique. Ainsi, les femmes auront un projet commun à définir », a précisé M. Henry Glorieux.

Par  Seini Seydou Zakaria(onep)