Série de visites du Premier ministre sur plusieurs sites de prise en charge des patients de covid 19 : «La capacité d’accueil de potentiels malades de covid 19, est raisonnablement augmentée», selon Brigi Rafini

Société
Spread the love

Sharing is caring!

 

 

Le Premier ministre, Chef du gouvernement, S.E Brigi Rafini a visité, le vendredi 17 avril dernier, plusieurs sites destinés au tri et à la prise en charge des patients testés positifs au covid 19. A la tête d’une délégation, comprenant notamment des membres du gouvernement, des responsables et agents du Système de Nations Unies (SNU) et de ceux du Ministère de la Santé publique, le Chef du gouvernement s’est successivement rendu au niveau du Stade Général Seyni Kountché, où il a inauguré le Centre de tri et de prise en charge des patients du covid 19, offert au Niger par le SNU ; au village Chinois, à l’Hôpital Général de Référence et au CERMES (Centre de Recherches Médicales et Sanitaires), sis au quartier Yantala de Niamey, où se déroule le dépistage des patients du coronavirus.

Accueillie par les responsables du Système de Nations Unies (SNU), à l’entrée du Stade Général Seyni Kountché, la délégation du Premier ministre a visité quelques-unes des cinquante unités de logement d’accueil et de prise en charge des patients testés positifs au covid 19. Au total, 50 logements climatisés et équipés, chacun, de toutes les modalités, ainsi que des matériels de prévention (Bavettes, savons liquides, gels alcoolisés, serviettes, etc.) et pouvant accueillir 100 personnes ont été dressés, en quelques jours, par le Haut-Commissariat aux Réfugiés de l’ONU (UNHCR).

Intervenant à l’occasion, le Coordonnateur Résident par intérim du SNU, Mme Khardiata Lo N’Diaye, a indiqué que cette action commune et solidaire se concrétise aujourd’hui ici, au Stade Général Seyni Kountché, où l’UNHCR est parvenu, en seulement quelques jours, grâce à l’appui des autorités, des autres agences et des partenaires, à augmenter les capacités d’accueil et de prise en charge dans la région de Niamey. «Nous avons dans l’espace de ce stade, 50 unités de logements qui vont permettre de tester et de prendre en charge des patients potentiellement exposés au covid 19. Et cela dans les meilleures conditions», a ajouté Mme N’Diaye.

Donnant une description détaillée desdites infrastructures, elle a déclaré que ces unités offrent une structure en acier robuste, des murs solides, une porte verrouillable, ainsi que de l’électricité et d’autres fonctions intéressantes pour assurer les soins. En outre chacune d’elles est équipée d’un climatiseur et a la capacité d’accueillir 2 lits, ce qui représente au total une capacité de 100 places. Khardiata Lo N’Diaye a annoncé que le SNU travaille activement avec le gouvernement pour déployer au total 350 unité de ce type, sur l’ensemble du territoire national. Selon elle, cette opération et les autres que toutes les agences du SNU mènent, au jour le jour, à travers le pays, en coordination avec les autorités et en soutien à la réponse nationale, montrent à quel point l’anticipation, la prévention et la solidarité sont aujourd’hui les fondamentaux avec lesquels tous les acteurs doivent compter pour endiguer l’épidémie. «Alors que les compétitions sportives sont suspendues, nous nous trouvons aujourd’hui dans l’enceinte d’un stade pour célébrer notre union face à l’adversité de ce virus, portés par des valeurs cardinales de fraternité et de solidarité. Seule l’observance de ces valeurs, qui se traduisent aussi bien dans la prévention que dans la prise en charge des personnes les plus fragiles, nous permettront de remporter le seul match qui vaille aujourd’hui, celui de lutter contre le covid 19», a dit le Coordonnateur du SNU.

Après avoir reçu les clés des 50 unités de logement, S.E Brigi Rafini, a indiqué être ému pour cette cérémonie qui est tout un symbole. «Jamais votre assistance et votre solidarité, à l’endroit de notre pays, n’ont fait défaut. Aujourd’hui encore, avec cette terrible épreuve, vous voilà à nos côtés avec tout le soutien nécessaire. Vous venez ainsi de montrer votre grande solidarité pour le Niger et son peuple. Je voudrais, au nom du Président de la République, de celui du gouvernement et de l’ensemble du peuple Nigérien, dire merci, pour ce geste de solidarité», s’est réjoui le Chef du gouvernement. «Nous sommes engagés dans un combat pour la vie. Même s’il y a encore quelques rares citoyens qui ne sont pas très au fait de ce combat. Je profite pour leur lancer un vibrant appel, pour qu’ils se rangent du bon côté, à savoir celui du combat engagé contre le covid 19. Un combat contre cette maladie qui ne fait de cadeau à aucune personne, dans ce monde, qu’elle soit riche, pauvre, intellectuelle, analphabète, tout le monde est égal devant ce grand malheur. Mon souhait, c’est qu’avec nos efforts conjugués et intensifiés, que ce combat ne dure pas. Nous allons nous donner un petit délai pour anéantir ce mal qui nous guette tous», a souhaité Brigi Rafini.

La délégation ministérielle a ensuite salué la cinquantaine de marraines, qui sont notamment chargées de faire de porte à porte, dans différents quartiers de Niamey, pour sensibiliser les populations sur les mesures préventives à observer pour se protéger de la pandémie du coronavirus. La seconde visite à conduit la délégation au niveau du Village Chinois, où 40 chambres ont été réhabilitées pour servir à la mise en quarantaine d’éventuels cas suspects du coronavirus. Là aussi, toutes les commodités ont été mises en place, pour un meilleur séjour des potentiels malades. Salles de bain, climatisation, télévision, lits douillés, tout est mis à disposition pour une meilleure prise en charge d’éventuels patients, une meilleure convalescence et une paisible quarantaine. Des explications ont été fournies au Premier ministre sur les travaux effectués et la disponibilité de ces chambres.

 

65% de taux de guérison au covid 19 enregistré à l’Hôpital Général de Référence de Niamey

 

La prochaine étape de la visite du Premier ministre a été l’Hôpital Général de Référence, où les cas confirmés de malades du Covid 19 sont hospitalisés. Le Chef du gouvernement a notamment visité les différents blocs destinés à la prise en charge des cas positifs du covid 19 et a rencontré le personnel soignant, qu’il a félicité et encouragé pour son sens de sacrifice, qu’il observe avec responsabilité et dans un élan de solidarité et d’humanité. Les agents ont indiqué au Premier ministre, qu’ils s’adonnent normalement à leurs tâches et que, pour le moment, aucun problème majeur ne se pose à leur travail. Les responsables de l’hôpital ont salué l’effort du gouvernement pour la mise à la disposition de cet hôpital de tout le nécessaire pour la prise en charge de la pandémie qui inquiète le monde entier. Au niveau de cet établissement sanitaire de référence, il est prévu 500 lits pour augmenter la capacité d’accueil des malades de cette pandémie et environ 5.000 lits pour l’ensemble du territoire national, indique-t-on.

La dernière visite du Premier ministre l’a conduit au niveau du Centre de Recherches Médicales et Sanitaires (CERMES), en charge du dépistage des patients du coronavirus. Là aussi, la délégation, après avoir été invitée à observer les différentes mesures préventives, comme le port de bavette, le lavage de main et le respect de la distanciation sociale d’un mètre, a visité plusieurs services dudit centre. Des explications sur les procédures de la réception des échantillons, aux analyses et au dépistage ont longuement été expliquées au Premier ministre par les responsables des lieux.

A la sortie de la visite du CERMES, le Chef du gouvernement a indiqué avoir constaté sur le terrain, la grande abnégation avec laquelle le personnel dudit service s’acquitte de ses missions. «Je constate que c’est un processus très complexe, pour notamment déterminer la séropositivité, pour examiner tous les cas, qui leur sont soumis et en provenance de tout le pays. Ils étaient confrontés à des problèmes en ressources humaines et matériels. Mais progressivement, des solutions sont en train d’être trouvées à toutes ces questions», a déclaré Brigi Rafini. Il a par ailleurs indiqué que le CERMES est un centre de référence, car étant connu dans toute la sous-région et possède de partenariat avec des établissements de grande valeur et mondialement reconnus comme l’Institut Pasteur. «Nous sommes donc très confiants des prestations de ce centre. Je tiens à encourager sincèrement le personnel du CERMES et à lui demander de redoubler d’efforts devant cette adversité, devant ce combat que nous menons contre ce virus non encore très connu», a-t-il indiqué.

Par rapport à sa visite à l’Hôpital Général de Référence, Brigi Rafini a noté qu’à ce niveau aussi, le dispositif de prise en charge et de traitement des patients du covid 19 est parfaitement sur les rails. «Nous avons rencontré un personnel aguerri, dévoué, consciencieux et qui donne des résultats exceptionnels. Nous avons été impressionnés de savoir que nous enregistrons un taux de guérisons de 65%. C’est dire que beaucoup de travail est fait avec le maximum de soins de qualité. Je tiens aussi à féliciter et à remercier vivement tous ceux qui interviennent dans ce travail», a dit le Premier ministre.

Concernant les sites du Stade et du Village Chinois, Brigi Rafini a déclaré avoir remarqué que la capacité d’accueil de potentiels malades de covid 19, est raisonnablement augmentée. «Evidemment, nous ne souhaitons pas que toutes ces infrastructures de qualité mises en place soient toutes occupées. Notre souhait est de ne même pas avoir à les utiliser C’est d’ailleurs pour cela que nous réitérons notre appel à nos concitoyens, pour qu’ils respectent les consignes de prévention et aider ainsi nos services à pouvoir surmonter et éradiquer cette maladie», a conclu le Chef du gouvernement.

Mahamadou Diallo(onep)