Signature d’accord cadre de partenariat entre le Fonds de Solidarité Africain (FSA) et le Groupe bancaire panafricain ECOBANK : Synergie d’actions pour accompagner le financement des PMI/PME en Afrique

Société

Le directeur général du Fonds de Solidarité Africain (FSA), M. Ahmadou Abdoulaye Diallo et le directeur régional UEMOA de la société Ecobank Transnational Incorporated, M. Paul Harry Aithnard ont procédé, le vendredi 26 novembre 2021, à la signature d’accord cadre de partenariat entre les deux organisations. Cette cérémonie consacre la formalisation de la décision prise par les deux institutions financières africaines, de mettre en synergie leurs actions en vue de rehausser leurs interventions dans les 13 Etats membre communs. 

Après la signature et l’échange des documents, le directeur général du Fonds de Solidarité Africain (FSA) a précisé que le Fonds de Solidarité Africain couvre aujourd’hui l’ensemble des financements bancaires avec le lancement en 2020 de la couverture des opérations d’import-export et de la couverture des marchés publics. «Le FSA ambitionne le calibrage et le déploiement de nouveaux produits en spécialisant la gamme sur des secteurs particuliers. L’objectif recherché étant d’augmenter l’effet de levier du FSA sur l’économie et le soutien aux entreprises au sein de ces Etats membres mais également de contribuer à la réduction de l’accumulation des arriérés des Etats membres  envers le secteur privé et le FSA», a-t-il déclaré.

Par ailleurs, M. Ahmadou Abdoulaye Diallo a affirmé que ces initiatives entrent dans le cadre de la mise en œuvre du nouveau plan de développement stratégique, plan «New Frontier 2025» du FSA. «Le plafond d’intervention du FSA pour la garantie individuelle est aujourd’hui fixé à 12 milliards de FCFA par projet», a indiqué le DG du FSA. Aussi, M. Ahmadou Abdoulaye Diallo s’est réjoui que le FSA jouit d’une notation financière «AA+», avec perspectives positives, qui a été confirmée en septembre 2021. En outre, le FSA est certifié ISO 9001 (version 2015), il est liquide et n’est pas endetté. «Alors, je vous le recommande encore une fois, faisons de notre coopération un instrument de développement», a-t-il précisé.

Pour sa part, le directeur régional UEMOA de la société Ecobank Transnational Incorporated a précisé que cette cérémonie de signature est une véritable avancée dans la relance du partenariat entre les deux institutions d’une part et pour la contribution au financement des PME/PMI en Afrique, notamment dans les pays où les deux sociétés ont une présence commune.  «Grâce à ce partenariat, 13 Etats membres communs, notamment le Benin, le Burundi, le Burkina Faso, la Centrafrique, la Cote d’Ivoire, le Gabon, la Guinée Bissau, le Mali, le Niger, le Rwanda, le Sénégal, le Tchad et le Togo vont bénéficier des interventions du Fonds», a-t-il indiqué. M. Paul Harry Aithnard s’est enfin réjoui de la signature de cet accord cadre qui est le point départ de nombreux autres projets que les deux institutions pourraient mettre en place. 

Yacine Hassane(onep)