Signature de convention entre la BAGRI et Al Izza Transfert d’Argent : Faciliter l’accès aux services financiers pour les producteurs vivant en milieu rural

Société
Spread the love

Sharing is caring!

 

Le Directeur général de la Banque Agricole du Niger (BAGRI), M. Maman Lawal Mossi et celui de Al Izza Transfert d’Argent International, M. Waziri Moussa ont procédé hier au siège de la BAGRI à la signature d’une convention sur la sécurisation des Fonds dans les zones rurales. Cette cérémonie s’est déroulée en présence des représentants du Ministère des Finances et ceux de l’Agriculture et de l’Elevage, du Secrétaire général du FISAN et du représentant de LUXDEV.

 

L’une des missions confiées à la BAGRI par les plus hautes autorités du Niger est selon le Directeur général de ladite Banque, de contribuer significativement à l’amélioration du taux de bancarisation national et de l’offre de produits financiers au secteur rural. A cet effet souligne M. Maman Lawal Mosssi, bien qu’ayant développé en une dizaine d’années le réseau le plus étendu d’agences à l’intérieur du pays avec seize (16) agences actuellement opérationnelles et deux (2) en cours d’installation, la BAGRI a toujours privilégié une approche partenariale afin d’atteindre progressivement sa clientèle cible. C’est ainsi que cette institution a noué plusieurs partenariats avec des Systèmes Financiers Décentralisés (SFD). Malheureusement, la situation actuelle de certains SFD limite considérablement la BAGRI a-t-il déploré. «C’est pourquoi, sous l’impulsion de notre partenaire historique, la Coopération Luxembourgeoise (LUXDEV) à travers le projet NIG 025 intervenant dans la région de Dosso, la BAGRI a recherché une approche alternative pour toucher le maximum de ruraux tout en limitant les coûts de transaction», a précisé M. Maman Lawal Mossi.

Aussi, a-t-il fait savoir, depuis près d’un an les services techniques de la BAGRI et ceux de l’établissement financier spécialisé dans le transfert d’argent Al Izza travaillent de concert afin d’assoir un partenariat au profit des producteurs ruraux. Dans le cadre du mécanisme à coût partagé du Fonds d’Investissement pour la Sécurité Alimentaire (FISAN), LUXDEV et la BAGRI ont selon M. Maman Lawal Mossi financé plus de 3.000 producteurs repartis dans toute la région de Dosso. «La BAGRI ne comptant que trois agences dans la région (Gaya, Dosso et Doutchi), une majorité des producteurs sont exclus par des coûts de déplacements importants. Les frais de transport sont parfois plus élevés que l’échéance de remboursement du prêt, ce qui occasionne des retards de paiement» explique le Directeur général de la BAGRI. Les producteurs peuvent désormais passer par les guichets d’Al Izza pour effectuer certaines opérations simples, notamment de versement sur le compte BAGRI, a rassuré M. Maman Lawal Mossi.

Afin d’assurer une meilleure visibilité des services qu’elle serait à même de fournir, et dans le respect de sa vision, d’être un levier de développement, Al Izza transfert d’argent international fort de son expansion et de son expérience, s’est lancé depuis l’obtention de son agrément en Novembre 2017, dans un processus de diversification de ses partenaires. Cette société ne cesse d’après son Directeur général M. Waziri Moussa son premier responsable d’apporter sa modeste contribution dans la lutte contre la pauvreté et la réalisation des objectifs de développement du millénaire auxquels le Niger a adhéré, à travers la fourniture de produits et services financiers aux populations les plus démunies se trouvant dans les zones les plus reculées.

Pour leur part, le représentant du Ministère des Finances et celui du Ministère de l’Agriculture et de l’Elevage ont à tenu à féliciter ces deux partenaires (BAGRI et Al-Izza) pour cette initiative qui rentre dans le cadre de la stratégie nationale de finance inclusive adoptée par le gouvernement en décembre 2019.

Aïchatou Hamma Wakasso(onep)