Signature de convention entre le Ministère de l’Education Nationale et la Société Malbaza Cement Company : La MCC s’engage à investir 200 millions de FCFA chaque année dans la construction des classes en matériaux définitifs jusqu’en 2026

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le ministre de l’Education Nationale, Dr Rabiou Ousman et le Président Directeur Général de la société Malbaza Cement Company (MCC), M. Iddi Ango Ibrahim ont procédé, hier dans la salle de réunions du Ministère de l’Education Nationale, à une signature de convention relative à la construction et la mise à disposition gracieuse de 30 salles de classes équipées des tables-bancs dans une durée de cinq (5) ans. Ce geste dénote de la bonne volonté de la MCC d’accompagner les efforts de l’Etat dans le sens de l’amélioration des conditions d’apprentissage des enfants nigériens.

Peu après cette signature, le ministre de l’Education Nationale, Dr Rabiou Ousman a souligné que la MCC n’est pas à son premier geste en faveur de l’école nigérienne, car, le 24 mars dernier, elle a remis les clefs

de 6 salles de classes flambant neuves, équipées de tables-bancs aux responsables de la Direction régionale de l’Education Nationale de Tahoua. La construction des infrastructures scolaires, a indiqué Dr Rabiou Ousman, est l’une des grandes priorités du Programme du Président de la République, qui a l’ambition de remplacer environ 36.000 salles de classes en paillotte par des classes en matériaux définitifs. Cette ferme volonté du Président de la République a, d’ailleurs, été réaffirmé dans un communiqué pris en conseil des Ministres du jeudi, 14 avril 2022, lequel a entériné le choix d’un nouveau modèle alternatif de salles de classes, moins coûteux et facilement réplicable, selon le ministre en charge de l’Education Nationale.

En décidant de construire et de mettre gracieusement à la disposition du Ministère de l’Education Nationale, 30 nouvelles salles de classes en matériaux définitifs et ce, en 5 ans, soient 6 salles de classes équipées en tables-bancs par an, la MCC contribuera significativement à créer de bonnes conditions des pratiques enseignantes et un environnement pédagogique adéquat. Ce qui va, sans doute, booster la qualité de l’éducation et soutenir le maintien scolaire des élèves en général et des jeunes filles en particulier. Dr Rabiou Ousman a par ailleurs réitéré sa gratitude et ses remerciements à la MCC pour cette généreuse donation, et lancé par la même occasion, un appel aux autres sociétés, notamment extractives, à agir dans le même sens, conformément au principe de la responsabilité sociale et environnementale des entreprises. 

Pour sa part, le Président Directeur Général de la MCC, M. Iddi Ango Ibrahim a expliqué les raisons de cette initiative qui a été amplifiée par l’immense émotion suscitée par les tragédies que le Niger a douloureusement vécues à la suite de l’incendie des classes en paillottes avec des pertes en vies humaines. Il a aussi  souligné que cette initiative s’inscrit dans un programme réfléchi et conçu par sa société et comprend d’abord le respect des obligations fiscales, administratives, environnementales et sociales de ladite société, mais également une véritable politique volontariste d’intégrer les populations en tant que co-acteur de leurs activités. C’est pourquoi a fait savoir M. Iddi Ango Ibrahim, la MCC s’acquitte du paiement des taxes auprès des autorités communales de la région. Ainsi, au cours de l’année 2021, la MCC a versé plus de 200 millions de taxe communale. Aussi, la société met à la disposition des populations environnantes son ambulance en cas de besoin et s’est assignée pour obligation la fourniture de l’eau potable aux villages environnants.

Aïchatou Hamma Wakasso(onep)