Signature du Protocole d’Accord Type de World Vision au Niger : Une contribution appréciable au plan soutien humanitaire lancé par le gouvernement

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le Directeur National de World Vision, M. Yves Habumugisha, a été reçu par le Ministre de l’Aménagement du Territoire et du Développement Communautaire, M. Maman Ibrahim Mahaman, le jeudi 16 février 2022 dans le cadre de la signature du Protocole d’Accord Type qui détermine les termes de la collaboration entre World Vision et le Gouvernement du Niger pour la période 2020-2026.

En prenant la parole à cette occasion, le Ministre de l’Aménagement du Territoire et du Développement Communautaire M. Maman Ibrahim Mahaman a félicité World Vision pour sa contribution dans l’appui à la mise en œuvre des politiques publiques de l’Etat en matière de développement et  à la réponse humanitaire tout en insistant sur le respect dont cette organisation fait preuve à l’endroit des textes régissant le rôle et la

responsabilité des organisations non gouvernementales au Niger. «Pour notre Ministère, World Vision donne le bon exemple, c’est pourquoi nous devons les accompagner pour que les autres ONG adoptent la même dynamique» ajoute-t-il.

Pour sa part le Directeur National de World Vision, M. Yves Habumugisha s’est confié à nos reporteurs à travers une interview exclusive sur la nouvelle stratégie de son organisation. Il a expliqué que World Vision, dont la vision est ‘’pour chaque enfant la vie dans toute sa plénitude’’,  est une Organisation dont le mandat tourne autour du bien-être de l’enfant. «Pour ce faire il faut des stratégies, il faut des plans opérationnels, il faut des moyens, des objectifs claires et spécifiques. C’est dans ce cadre que nous venons de lancer une nouvelle stratégie pour la période 2021-2025, une stratégie qui nous permettra de contribuer au bien-être de l’enfant et une stratégie qui s’aligne avec le protocole d’accord que nous venons de signer avec le gouvernement de la république du Niger qui souligne le cadre de collaboration entre World Vision et le gouvernement», a expliqué M. Yves Habumugisha.

Il a poursuivi en soulignant que les objectifs du bien-être des enfants sur lesquelsWorld Vision va se focaliser sont au nombre de quatre, voire six si on y associe les objectifs de développement durable. En premier lieu, World Vision contribue à ce que les filles, les garçons, les enfants dans leur communauté entretiennent des relations positives avec leur famille et avec leur communauté et ceci est en parfaite alignement avec l’objectif de développement durable N°16 qui s’articule autour de la paix, la justice pour nous assurer que ces enfants soient épanouis dans leur communauté dans leur milieu.

Le deuxième objectif du bien-être de l’enfant auquel World Vision va contribuer vise à s’assurer que les filles et les garçons sont protégés de toute violence et que sont épanouis filles et garçons ensembles. C’est un objectif qui s’articule autour de l’objectif de développement durable, l’équité genre qui est l’ODD N° 5.

Le troisième objectif est de faire en sorte que les filles et les garçons jouissent de la santé et qu’on augmente le nombre d’enfants bien nourris. «Dans le domaine de la nutrition et de la santé, nous allons contribuer à trois objectifs de développement durable. Notamment l’ODD N 2 qui vise à éliminer la faim et à promouvoir la nutrition, l’ODD N° 3 pour nous assurer qu’il ait bien être et bonne santé pour tous et à tout âge et l’ODD N° 6 qui est l’accès universel à l’eau et à l’assainissement. Et en quatrième lieu, World Vision va contribuer à l’objectif du bien-être de l’enfant qui vise à assurer l’éducation et ça s’aligne avec les différents ODD notamment l’ODD°4 pour assurer l’accès à l’éducation, les objectifs sur la santé, sur l’alimentation et sur l’accès à l’eau et à l’assainissement», a indiqué le Directeur National de World Vision.

Pour l’atteinte de ces objectifs, World Vision compte atteindre, pour les cinq prochaines années,1 745 000 enfants dont au moins 1 477 000 enfants les plus vulnérables sur cette période. M. Yves Habumugisha a indiqué qu’en réponse à l’appel du gouvernement qui a lancé un plan de soutien et un  plan humanitaire pour prendre en charge les besoins de plus de 3 700 000  personnes, World Vision appuie le Gouvernement dans le sens de l’aide humanitaire notamment sur le plan alimentaire. «De Novembre 2021 à Mars 2022, c’est une somme d’environ 1.155.000.000 de franc CFA qui a été débloquée. Ces efforts vont continuer pour toucher à la fois les réfugiés, les personnes affectées par les inondations tout comme les déplacés internes ou les retournés», a-t-il conclu.

(Source : RENJED)