Signature d’un Mémorandum entre OXFAM/Niger et le Médiateur de la République :Promouvoir la bonne gouvernance, la citoyenneté active et le soutien aux personnes vulnérables

Société
Spread the love

Sharing is caring!

 

 

Le Médiateur de la République, Me Ali Sirfi Maïga et la directrice pays d’OXFAM/Niger, Mme Sidi Assalama ont procédé à la signature d’un accord de partenariat. Cette cérémonie s’est déroulée vendredi dernier dans la salle de réunion du Cabinet du Médiateur de la République en présence de leurs proches collaborateurs.

A cette occasion le Médiateur de la République, Me Ali Sirfi Maïga a d’abord rappelé le rôle qui lui incombe, qui est de mettre l’accent sur la bonne gouvernance, la démocratie, le respect des droits de l’homme, la justice, l’Etat de droit, la paix et la sécurité. Le partenariat entre ces deux Institutions va sans nul doute apporter une vision humaine plus concrète des difficultés quotidiennes des citoyens nigériens et ainsi participer à la lutte contre les formes d’exclusions, a estimé Me Ali Sirfi Maïga. Il a enfin rassuré la directrice pays d’OXFAM de son engagement à accompagner ladite institution dans son combat quotidien pour ensemble, promouvoir la bonne gouvernance, la citoyenneté active et le soutien aux personnes vulnérables.

Pour sa part, la directrice pays d’OXFAM, a souligné la vision de son institution qui est celle d’un Niger juste et sans pauvreté, un pays où toutes les personnes quels que soient leur âge, leur genre, leur statut socio-économique, exercent pleinement leurs droits. «En rencontrant la première fois le Médiateur de la République, nous nous sommes très vite rendus compte de la convergence de plusieurs de nos priorités qui sont entre autres : les questions de la gouvernance et de la citoyenneté active, de l’espace civique, de la promotion des droits humains de manière générale, de la promotion et de la protection des droits des personnes vulnérables et celle de la paix et de la sécurité», a indiqué Mme Sidi Assalama.

OXFAM /Niger œuvre selon la directrice pays depuis des années pour la prévention des conflits, la promotion de la cohésion sociale et travaille avec des partenaires au niveau national et institutionnel. Ainsi a-t-elle souligné, la priorité du moment de toutes les institutions c’est la lutte contre la propagation de cette pandémie de la COVID 19 qui bouleverse le monde. Pour pouvoir arrêter cette propagation au-delà du niveau sanitaire il faut responsabiliser les communautés, les hommes et les femmes, a ajouté la directrice pays d’OXFAM/Niger.  «Nous avons eu l’honneur de travailler avec le Médiateur de la République, Me Ali Sirfi Maïga et son équipe dans des régions comme Zinder pour que la question de la pandémie de la COVID-19 soit la priorité la plus importante de tous les citoyens et nous étions très satisfaits de son appui et de son engagement, nous sommes convaincus qu’en joignant nos efforts nous ferons de toutes ces priorités des réussites. Ensemble nous allons atteindre nos objectifs et nous ferons en sorte que les citoyens puissent exercer pleinement leurs droits», a conclu la directrice pays d’OXFAM/Niger, Mme Sidi Assalama.

 

 Aïchatou Hamma Wakasso(onep)