Situation des inondations au Niger, à la date du 03 Août 2022 : 24 morts, 36 blessés, 5.838 maisons effondrées, et 54.653 personnes sinistrées

Société

Selon les services de la Direction Générale de la Protection Civile, l’évolution de la situation des inondations causées par les pluies fait ressortir, à la date du 03 août 2022, un bilan de 24 cas de décès (13 par effondrement de maisons et 11 par noyade), 36 blessés, 5.838 maisons effondrées, 6.260 ménages touchés pour 54.653 personnes sinistrées. Par rapport aux dommages occasionnés au niveau du bétail et des vivres, le bilan fait ressortir 608 têtes de bétail emportées, 138 greniers endommagés et 13,1 tonnes de vivres perdues dans les inondations.

Pour les pertes en vie humaine, la région de Zinder a été la plus touchée avec 10 cas de décès enregistrés dont 8 par noyade, 2 par effondrement de maison, et un (1) blessé. Elle est secondée par la région de Maradi où il a été déploré 9 cas de décès enregistrés, et 16 blessés.

Pour ce qui est des dégâts matériels, la région de Zinder est la plus impactée avec 3.547 maisons effondrées, 3.340 ménages touchés avec 28.878 personnes sinistrées, 482 têtes de bétail emportées et 127 murs effondrés. La région de Diffa vient en seconde position avec 1.163 maisons effondrées, 1.071 ménages touchés pour 7.902 personnes sinistrées. La région de Maradi, elle, compte 741 maisons effondrées, 637 ménages sinistrés pour un total de 6.023 personnes sinistrées.

Pour la répartition dans l’espace, ces inondations ont touché au total 26 départements, 52 communes et 238 villages et quartiers. Elles ont concerné les régions de Maradi (avec 7 départements, 14 communes et 48 villages touchés); de Zinder (7 départements, 21 communes et 120 villages) ; Diffa (4 départements, 4 communes et 30 villages) ; Tahoua (4 départements, 6 communes et 18 villages ou quartiers) ; Dosso, avec 02 départements, 5 communes et 16 villages ; et

Tillabéri, avec 02 départements, 02 communes et 6 villages ou quartiers impactés. 

Il faut noter que les régions d’Agadez et de Niamey n’ont encore enregistré aucun cas déclaré de dégât causé par les inondations. 

Assane Soumana(onep)