Soirée culturelle à l’occasion du 75ème anniversaire de l’indépendance de l’Inde : Des artistes nigériens interprètent les meilleures chansons indiennes, à la grande satisfaction du public

Culture
Spread the love

Sharing is caring!

Le Centre de Conférence Internationale Mahatma Gandhi de Niamey, a accueilli, le vendredi 28 janvier dernier, un important événement culturel organisé par l’Ambassade de l’Inde au Niger, en collaboration avec le Ministère de la Culture, du Tourisme et de l’Artisanat et l’Association Nationale des Auteurs-Compositeurs-Interprètes et des Métiers de la Musique (ANACIMM). Plusieurs membres du gouvernement, ceux du Corps diplomatique accrédités au Niger, ainsi qu’un grand nombre de Niaméens, ont répondu à ce rendez-vous d’échange entre le Niger et l’Inde. De nombreux artistes nigériens populaires ont égaillé le public en interprétant des chansons indiennes et nigériennes.

Dans son allocution, l’Ambassadeur de l’Inde au Niger, M. Prem Kumar Nair, a rappelé que, le 15 Août 2021, l’Inde a célébré la 75eme Fête de son indépendance. «Cet événement capital pour notre nation est célébré sous le nom de « Azadika Amrit Mahotsav » ou « Grand festival de l’indépendance », par une série d’événements, qui débutent le 15 août 2022 et va au-delà, et cela aussi bien en Inde qu’à l’étranger. L’événement d’aujourd’hui fait partie des activités que l’ambassade de l’Inde à Niamey organisera les mois à venir pour commémorer les 75 ans de notre indépendance», a précisé M. Nair. Il a ajouté que la musique a le pouvoir de transcender les frontières culturelles. «Sa mélodie, son rythme et son harmonie ont la capacité innée de relier les peuples, même dans des milieux culturels différents. La musique est le langage de l’âme et pour unir deux personnes de nations ou de races différentes, il n’y a pas meilleur moyen que la musique», a-t-il déclaré.

«L’Inde et le Niger ont tous deux des sociétés multiethniques et pluralistes et cette diversité s’est manifestée dans leur culture et leurs formes d’art. Une partie de cette diversité sera exposée dans le mélange musical présenté ce soir», a estimé le diplomate indien. Au cours de cette soirée, le répertoire de chansons a été interprété par le groupe d’artistes nigériens de premier plan comprend des chansons en trois langues : Hindi, Hausa et Français. Ce répertoire comprend des chansons nigériennes les plus populaires ainsi que des succès de films en hindi, notamment des chansons d’amour de la fin des années cinquante, des années soixante-dix, du début des années quatre-vingt et d’autres plus récentes. L’orchestre d’accompagnement s’est, pour l’occasion servi d’instruments traditionnels du Sahel comme le Douma, le Darbourka, le Kalangou, la Calebasse, ainsi que des instruments à cordes dont le Molo et Kountigui, au lieu des tablas, dholak, tambours, sitar et autres mandoline utilisés dans les chansons originales. En fait, des instruments de musique locaux ont ainsi été adaptés au rythme et chansons indiens.

Evoquant la coopération culturelle entre son pays et le Niger, le diplomate indien a rappelé que l’Ambassade de l’Inde à Niamey a soutenu la participation d’artistes nigériens à des événements culturels en Inde. «Des artistes nigériens nommés par le gouvernement du Niger ont participé au festival international de l’artisanat de Surajkund en 2019 et en 2020. Un groupe de 11 artistes et de 4 artisans est à nouveau parrainé pour le même festival en 2022. Nous souhaitons que des artistes indiens se produisent ici, mais malheureusement, en raison des restrictions de voyage imposées par la pandémie mondiale, cela n’a pas été possible jusqu’à présent. Nous espérons que cela se concrétisera dès que la situation de la pandémie se stabilisera», a-t-il souhaité. M. Nair a saisi l’occasion pour remercier les autorités de tutelle pour leur soutien, les agents du Ministère en charge des Affaires Etrangères, ainsi que les différentes associations d’artiste musiciens, les groupes musicaux nigériens, bref, tous ceux qui ont contribué à la réalisation et à la réussite de cette soirée culturelle indo-nigérien.

Mahamadou Diallo(Onep)