Taekwondo : Mahamadou Amadou Marana en route pour le Championnat du Monde au Mexique

Sport

Les athlètes nigériens sont à tous les rendez-vous internationaux. Après son exploit en août dernier au Jeux de la Solidarité Islamique de Konya (en Türkiye), Mahamadou Amadou Marana vient d’améliorer sa performance en se qualifiant dans une bonne position pour le Championnat du Monde de taekwondo qui se tiendront à Guadalajara au Mexique du 13 au 20 Novembre 2022.

Champion d’Afrique en titre de sa catégorie, notre jeune athlète est désormais classé N°1 mondial dans la catégorie des -54kg et N° 9 dans le classement Olympique. Ce sont des nouveaux exploits qui réconfortent le Niger tout entier et le Président de la République qui, depuis son arrivée à la tête de notre pays, s’est fortement engagé pour assurer un accompagnement à nos jeunes athlètes. Amina Seyni a été personnellement suivi par le Président de la République et sa famille en directe lors de mondiaux d’athlétisme, il y’a quelques mois. Il faut aussi se rappeler de cette rencontre entre le Chef de l’Etat et l’ensemble des médaillés et vainqueurs de certains titres et distinctions dans le domaine du sport.
Devant cette jeunesse, le Président de la République a réitéré son engagement et sa disponibilité à faire en sorte que, les jeunes talents bénéficient du soutien de l’Etat dans leur carrière sportive. Le sport est le meilleur ambassadeur d’un pays à travers le monde. Le Chef de l’Etat l’a compris et c’est pour cette raison qu’il ne ménage aucun effort pour soutenir toutes les disciplines sportives et le football a été la discipline qui a bénéficié d’une attention de marque à travers notamment le rehaussement de l’enveloppe de la Coupe Nationale et de la Super Ligue nationale à 50 millions de Francs cfa.
L’exploit de Mahamdou Amadou Marana est une grande première dans sa carrière. Il lui permet aujourd’hui de bien se placer pour le futur Championnat du Monde de Taekwondo qui aura lieu à Guadalajara au Mexique du 13 au 20 Novembre 2022.
Ces jeunes nigériens pétris des talents n’ont besoin juste et tout simplement d’un petit appui pour hisser haut les couleurs nationales dans les grandes messes sportives. Ainsi, Amina Seyni, Marana ou Nouridine Issaka et bien d’autres constituent une chance pour des médailles olympique en 2024 à Paris.

Ali Maman(onep)