Tillabéri : Le ministre des Transports visite le chantier de l’aéroport

Société
Spread the love

Sharing is caring!

 

Après l’accueil par le gouverneur de la région Ibrahim Tidjani Katiela entouré de ses proches collaborateurs, le ministre des transports Mahamadou Karidjo, accompagné du Directeur Général de l’Agence Nationale de l’Aviation Civile (ANAC) ainsi que des responsables techniques, s’est rendu à l’aéroport de Tillabéri où les travaux ont repris depuis le 16 janvier dernier. Ces travaux ont été arrêtés lors de la fête du 18 Décembre Tillabéri Tchandalo.  Avant cet évènement, un premier travail provisoire a été effectué notamment une plate forme pour guider les avions, le salon  présidentiel a été également aménagé. Ainsi, le ministre des transports et sa délégation ont visité le chantier de l’aérogare et celui de la tour de contrôle. A toutes ces étapes, d’amples explications lui ont été fournies  par les techniciens du chantier notamment sur l’avancement des travaux.

Après 5 mois de la reprise de ces travaux, le stade d’exécution au niveau du salon présidentiel est de l’ordre  de 99% ; pour la tour de contrôle, le taux d’exécution est de 73 à 76%. Faisant le point de ces travaux, le ministre des transports a rappelé que cette visite vise à constater mais aussi et surtout encourager ceux qui ont repris les travaux  et qui sont en train de le faire avec beaucoup de sérieux.

Il s’agit aussi de faire des appréciations et d’apporter des corrections aux insuffisances afin de leur permettre de mieux appréhender le travail qu’ils ont à faire en fournissant des infrastructures durables. Le ministre des transports s’est dit satisfait de ce qu’il a trouvé sur le terrain avec l’espoir de voir d’ici la fin de l’année l’aéroport de Tillabéri accueillir comme les autres aéroports du Niger, des activités de trafic avec des retombées économiques pour la région. L’aéroport de Tillabéri répond à toutes les normes dignes d’un aéroport international pour un coût d’environ 19 milliards de FCFA et il est sous la charge de l’Agence Nationale de l’Aviation Civile (ANAC).

 

Zakari Mamane ONEP/Tillaberi